Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« lun. 16 avril - dim. 22 avril | Page d'accueil | lun. 30 avril - dim. 06 mai »

samedi, 28 avril 2007

L’enjeu, selon Albert Emon

Vendredi en conférence de presse, Albert Emon a rappelé l’importance comptable de la rencontre de dimanche. Mais le match de championnat ne donnera aucune indication sur le match de la Coupe de France.«Si nous ne prenons qu’un point, nous serons en grande difficulté pour arriver à accrocher l’une des trois premières places. On prend trois points, cela ne nous donnera pas l’avantage sur la finale de la Coupe de France. Mais si nous prenons ces trois points, on n’élimine pas directement Sochaux, mais on les empêche de revenir sur nous, et de notre côté on se rapproche des équipes de tête», a-t-il éclairé.

23:01 | Lien permanent

OM-Sochaux, acte I

Quinze jours avant de se retrouver en finale de la Coupe de France, Marseille (6e) et Sochaux (7e) s’affrontent dimanche, au Vélodrome, en Ligue 1. Là, aussi, l’enjeu est majeur pour les deux équipes. Coup d’envoi à 21h00.

OM - SOCHAUX

34e Journée de Ligue 1
Le 29/04/2007 à 21h00 au Vél'
Arbitre : L. Duhamel
Diffusion : Canal+

Dimanche, L’OM reçoit le FC Sochaux dans le cadre de la 34e journée de L1. Une affiche qui sera aussi celle de la finale de Coupe de France. Mais ces deux rencontres jumelles n’auront pas grand-chose de semblable. Au coude à coude en championnat aux sixième et septième places (après les résultats de samedi, et en attendant le Bordeaux-Lens de 18h), le match de championnat aura un parfum d’Europe… pour le vainqueur. «Il faut savoir faire la part des choses, prévient Djibril Cissé. Dimanche, ce sera un match de championnat et le 12 mai, on jouera la finale de Coupe de France. Si on veut rester en course pour la Ligue des Champions, le match de L1 est très important. Il n’y a pas d’alternative, il faut gagner».

Historiquement, Sochaux réussit plutôt bien à l’OM dans l’enceinte du boulevard Michelet. Pourtant cette saison, un seul point sépare les deux clubs au classement, c’est donc un match à enjeu qui se déroulera au stade Vélodrome, dimanche soir à 21 heures. «Les années se suivent mais ne se ressemblent pas, remarque Mathieu Valbuena. Sochaux est une équipe solide, on a été en difficulté au match aller à Bonal (défaite 1-0 des Phocéens, ndlr). Dimanche, ce sera à la maison où on reste sur de bons résultats contre Nantes et Troyes».
«On ferait de la place en gagnant ce week-end. Cela éliminerait peut-être une équipe du sprint final»
rajoute Djibril Cissé.

Qualifié en finale de coupe de France, Sochaux marque cependant le pas en Ligue 1 depuis trois journées. Aucune victoire en trois matches dont deux à domicile contre Toulouse et Lorient et une défaite à Lille. «Il faut se méfier des équipes qui traversent des mauvaises périodes. On sera vigilant car Sochaux peut réagir. Il faudra marquer le plus vite possible» annonce Mathieu Valbuena.

De toutes les manières, l’OM se prépare une fin de saison passionnante avec six matches d’ici au 26 mai qui marquera le terme de la saison. «Cela pourrait être une belle fin de saison, on est bien parti pour, affirme Djibril Cissé. Sur les deux derniers matches, on a montré que l’on était une grande équipe et que l’on pouvait faire de grandes choses. Il faut être régulier et continuer dans cette lignée».
Avec deux objectifs en ligne de mire, les Olympiens ont du pain sur la planche. «Quand on voit que certains clubs ne jouent plus rien, c’est excitant et motivant de pouvoir espérer une place d’honneur en championnat et de jouer la finale de Coupe de France» s’enthousiasme Julien Rodriguez.

 

Frédéric Rostain


LE GROUPE MARSEILLAIS

Gardiens : Carrasso, Hamel
Défenseurs : Taiwo, Rodriguez, Zubar, Beye, Civelli,
Milieux : Cana, Ribéry, Nasri, Oruma, M'Bami, Valbuena
Attaquants : Pagis, Niang, Maoulida, Arrache, Cissé
 

LE GROUPE SOCHALIEN

Gardiens : Richert, Gavanon
Défenseurs : Tosic, Pichot, Diawara, Afolabi
Milieux : N'Daw, Ziani, Isabey, Pitau, Leroy, Brunel, Mézague
Attaquants : Grax, Le Tallec, Dagano, Quercia, Alvaro

23:00 | Lien permanent

vendredi, 27 avril 2007

OM-Sochaux : Le groupe olympien

Albert Emon emmène ce soir 18 joueurs au vert, en prévision de la réception de Sochaux dimanche au Vélodrome. Les 18 qui étaient sur la feuille de match lors de la victoire face à Troyes.

Gardiens : Carrasso, Hamel
Défenseurs : Taiwo, Rodriguez, Zubar, Beye, Civelli,
Milieux : Cana, Ribéry, Nasri, Oruma, M'Bami, Valbuena
Attaquants : Pagis, Niang, Maoulida, Arrache, Cissé

Suspendu : Aucun

19:29 | Lien permanent

Pape Diouf répond à VOS questions

Le président de l’OM a répondu à quatre questions posées par des supporters. Au menu cette semaine, le geste de Milan Baros, le calendrier avant la finale de Coupe de France, Djibril Cissé, et le verdict du TAS dans "l'affaire Franck Ribéry".

Question de Florian Boulanger
Que vous inspire le geste de Milan Baros face à Stéphane M’Bia ?


C’est un geste équivoque qui n’honore pas son auteur. J’ai tendance à croire les gens quand ils s’expriment et en l’occurrence Milan Baros a dit n’avoir jamais eu un geste déplacé et encore moins raciste envers Stéphane M’Bia. Le geste manque en tout cas d’élégance sur un terrain de football. Il a également envoyé une lettre d’excuse à M’Bia. Tout cela m’amène à penser que l’on peut considérer cette affaire comme close (*).

Question de Thierry Naudet
Dans la préparation de la Coupe de France, Sochaux aura un jour de récupération en plus puisque Sochaux jouera le samedi et le mercredi avant la finale alors que l’OM jouera le dimanche et le mercredi…Qu'en pensez-vous ?


On peut considérer que ce n’est pas très équitable dans la mesure où les deux adversaires devraient être logés à la même enseigne. Les choix des télédiffuseurs ne permettent pas de respecter cela. Pourtant, il me paraît qu'il est toujours possible de trouver une solution qui réponde aux attentes de chacun et qui réponde à un minimum d’équité sportive.
On a la particularité d’être le club favori des télévisions et ce qui apparaît parfois comme un petit avantage peut être un inconvénient important. Quoiqu’il en soit, nous jouerons notre chance à fond en dépit de ce type d’élément.

Question de Manuel Sanchez
L’OM a réalisé une semaine idéale avec une qualification en finale de coupe de France et une victoire face à Troyes. Djibril Cissé a marqué au cours de chacune de ces rencontres. Pourrait-il être l’atout décisif de cette fin de saison ?


C’est tout le mal que nous lui souhaitons et que nous souhaitons au club. Je n’ai jamais douté des qualités intrinsèques de Djibril Cissé. Lorsque l’on a été immobilisé six mois et que l’on retrouve les terrains, cela ne se fait pas très facilement. Il faut retrouver les sensations et le rythme de la compétition. Il a traversé des moments difficiles avec le public mais ce même public a rapidement compris la situation et lui a apporté ses encouragements. On peut espérer que Djibril comptera parmi nos atouts importants en cette fin de saison. Lorsque nous sommes allés le chercher, nous savions qu’il pourrait nous apporter un plus. Ses statistiques, depuis qu’il est à l’OM, sont bonnes et on peut compter sur lui et sur son efficacité pour les dernières rencontres.

Question de David Lecas
Le TAS a rejeté l’appel de Galatasaray au sujet du transfert de Franck Ribéry à l’OM. Est-ce la fin de cette affaire ?


Le TAS, à la suite de la décision de la FIFA, nous donne raison. Je n’ai jamais été inquiet par rapport à cette affaire. Nous avons toujours pensé avoir agi en conformité avec la réglementation en vigueur. Je ne vois pas pourquoi on aurait pu être sanctionné. Les dirigeants de Galatasaray savent que c’est de leur côté, et non du notre, que les erreurs ont été commises. Cela ne les a pas empêché de saisir la FIFA puis le TAS pour s’entendre répondre qu’ils n’avaient pas raison. Nous nous réjouissons de cette décision.

* Propos recueillis avant la décision de la Ligue de convoquer les deux joueurs pour la séance de la Commission de Discipline du 3 mai

19:28 | Lien permanent

Djibril Cissé : «On aura le temps de penser à la finale»

Sochaux ? « Concentrons nous d’abord sur le match de championnat », répond Djibril Cissé, qui explique que le groupe aura le temps de penser à la finale, et doit en faire abstraction jusque là.

Comment le groupe aborde-t-il la réception de Sochaux ?
Il vit bien. Nous savons que c’est un match capital pour la qualification à la Ligue des Champions. Mais le groupe n’est pas stressé.

Pensez-vous que cette rencontre aura un impact sur la finale ?
Il est clair qu’inconsciemment un lien se fera entre les deux matches. Mais nous essayons de faire abstraction de la finale. On aura le temps d’y penser. Pour l’instant, on se concentre surtout sur le championnat.

Est-ce une situation que vous avez déjà vécue ?
Oui, avec Liverpool contre West Ham. Nous les avions joués en championnat avant de les retrouver en finale de la Cup. Les deux équipes disputaient deux championnats différents, puisque West Ham cherchait à assurer son maintien. En les battant une première fois en championnat, nous les avions enterrés un petit peu plus. Ils étaient donc un peu énervés avant la finale, mais nous l’avions remportée aussi.

Comment considérez-vous cette formation sochalienne ?
C’est une équipe costaude défensivement. Elle a des joueurs très habiles. Ils sont « faciles » techniquement. Ils développent du beau jeu. C’est aussi une formation rapide, qui va vite vers l’avant. Nous devons y faire attention.

"Ca va mieux"

Mardi dernier, Mickaël Pagis déclarait en conférence de presse que vous pouviez tout à fait évoluer tous les deux ensemble…
Oui, bien sûr. Nous sommes deux joueurs différents. Mika aime bien avoir la balle dans les pieds car il est habile techniquement. Moi, j’aime les espaces. Mais ce n’est pas à moi de décider. Si on joue tous les deux tant mieux. Si un seul de nous d’eux débute, il faudra être patient.

Vous vous sentez visiblement de mieux en mieux, en match, comme à l’entraînement, dans vos gestes, dans vos frappes…
Ca va mieux. Il y a un changement.

Vous êtes attaquant, vous évoluez dans une équipe qui joue volontiers l’offensive. Pour vous, le score idéal c’est 1-0 ou 4-3 ?
1-0, c’est mieux. Pas forcément pour le spectateur, mais pour le moral c’est toujours mieux de ne pas prendre de buts. Et s’il est vrai que nous avons un entraîneur qui aime l’offensive, c’est aussi quelqu’un de très pointilleux, de très rigoureux sur le jeu défensif. Il fait tout à fait la part des choses.

Allez-vous avoir un œil attentif sur le match Bordeaux-Lens de ce week-end ?
On va s’y intéresser, car ce sont deux concurrents directs. Mais le plus important, c’est nous. C’est sur nous-mêmes que nous devons nous concentrer.

19:26 | Lien permanent

jeudi, 26 avril 2007

RLD apporte des garanties

Dans une réunion mardi dernier à Paris, Robert Louis-Dreyfus, Pape Diouf, Julien Fournier et José Anigo ont évoqué la situation du club et l'avenir de celui-ci. 

RLD a ainsi apporté, selon La Provence, des garanties supplémentaires quand à son implication dans le club la saison prochaine. Après l'échec de la vente de l'OM, l'actionnaire principal confirme ainsi qu'il ne laissera pas tomber l'OM.

18:05 | Lien permanent

OM-Nancy, le 9 mai à 20h30 sur Foot+

La rencontre de Ligue 1 entre l’Olympique de Marseille et l’AS Nancy Lorraine aura lieu le mercredi 9 mai au stade Vélodrome. Le coup d’envoi est programmé à 20h30. Le match sera diffusé sur Foot+.

18:02 | Lien permanent

Mickaël Pagis : "Remettre les mêmes ingrédients"

Contre les Doubistes, Mickaël Pagis souhaite «d’abord faire la différence au Vélodrome», avant de penser à la finale. Et pour cela, l’attaquant phocéen recommande de «remettre les mêmes ingrédients» présents lors des dernières victoires au Vélodrome.

 
Avant d’évoquer une double confrontation décisive contre Sochaux, Mickaël Pagis insiste : «il faut continuer sur notre lancée. Nous avons fait de bons matches. Ils nous ont permis de nous relancer au niveau des objectifs que l’on s’était fixé. On se doit de continuer face à un concurrent direct».
Ce match contre l’équipe d’Alain Perrin présente deux enjeux. «Je pense que celui qui sortira vainqueur de ce match prendra un ascendant psychologique, conçoit le Marseillais. En vue de la Coupe de France, mais également pour la suite du championnat». Attention toutefois : «celui qui gagnera ce week-end, ne gagnera pas forcement la coupe. Mais nous devons d’abord faire la différence devant notre public», concède l’ex-buteur doubiste.
Après la fructueuse semaine olympienne, avec le nul obtenu sur la pelouse de Valenciennes, la victoire en demi finale de la Coupe de France contre Nantes, et celle acquise aux forceps contre Troyes, les phocéens ne doivent surtout pas donner du mou car rien n’est encore acquis et tout reste à faire. «Deux matches de suite à domicile, ce n’est jamais évident. Il faudra surtout faire attention à l’excès de facilité et remettre les mêmes ingrédients que nous avons mis lors de nos dernières victoires au Vélodrome», averti l’attaquant ciel et blanc.
Et si cette rencontre contre Sochaux a, pour lui, un goût savoureux, c’est parce qu’il a joué pendant trois ans et demi dans le Doubs. «C’est toujours particulier de rejouer contre son ancien club. Surtout les premières rencontres qui suivent le départ d’une équipe. Aujourd’hui j’ai effectué plusieurs saisons ailleurs, mais Sochaux reste pour moi très important, reconnaît le numéro dix de l’OM. C’est le club qui a permis mon éclosion au plus haut niveau,  j’y ai passé de superbes moments. J’ai gardé de très bons contacts avec des gens en place. Cette équipe me tient à cœur, tout comme il me tient à cœur de les battre».
«Une tache compliquée mais pas insurmontable», selon le natif d’Angers, contre des Sochaliens qui ne jouent pas les places d’honneur par hasard. «Ils ont en tête de revivre ce qu’ils avaient vécu quelques années auparavant. A savoir, être dans le haut du classement et de rejouer la coupe d’Europe. C’est une équipe bien huilée. Ils sont costauds derrière. Devant, ils ont pas mal de monde. Cela leur permet d’avoir plusieurs possibilités. Il faudra se méfier», analyse Mickaël Pagis.
M. PAGIS : "Les belles performances de Richert ne datent pas d’aujourd’hui"
L’équipe a beaucoup changé depuis son passage. Mais certains visages chez les Lionceaux lui restent très familiers : "Teddy (Richert) est un gardien dont on parle un peu plus ces derniers temps. On s’est rendu compte qu’il était très régulier et qu’il faisait de belles performances. Mais cela ne date pas d’aujourd’hui. Il faudra également se méfier de Mickaël (Isabey). Il a un peu moins joué cette année. Mais à chaque fois que l’on a fait appel à lui, il a été percutant et décisif», alerte le bien nommé «pagistral», sans oublier le reste de la meute : « Il y a des joueurs d’un bon niveau comme (Karim) Ziani ou (Jérôme) Leroy, qui a d’ailleurs joué ici".

18:01 | Lien permanent

mardi, 24 avril 2007

Isabey : "Deux équipes rivales !"

Le milieu de terrain sochalien Mickaël Isabey a souvent réussi face aux Olympiens. Dimanche, il s'attend à un bon match entre l'OM et Sochaux 

"Ça va être une belle affiche entre deux équipes rivales pour le haut de tableau" explique Isabey sur Football365.fr. "L’OM revient bien." Les Sochaliens ont eux connu un coup d'arrêt en faisant match nul à domicile face à Lorient. L'OM est ainsi passé devant les Doubistes.
Isabey ne veut en tout cas surtout pas penser à la finale de la coupe de France, 13 jours après, toujours face à Marseille : "Après, concernant la Coupe, il faut dissocier les deux compétitions. L’environnement et les repères seront complètement différents au Stade de France."

21:27 | Lien permanent

L’OM juste après les élections

La Ligue vient d’annoncer le calendrier des rencontres décalées pour les 35ème et 36ème journées.


Ainsi, la rencontre entre l’AS Monaco et l’Olympique de Marseille aura lieu le dimanche 6 mais à 21h05. Elle sera diffusée sur Canal+ juste après la soirée électorale consécutive au second tour des élections présidentielles.
La rencontre de la 36ème journée opposant l’OM à Nancy est maintenue le mercredi 9 mai à 20h, malgré la demande du club phocéen de la déplacer pour préparer la finale de la Coupe de France, prévue le samedi suivant.

21:25 | Lien permanent

All the posts