Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« lun. 09 avril - dim. 15 avril | Page d'accueil | lun. 23 avril - dim. 29 avril »

dimanche, 22 avril 2007

Réactions d'après match

Cédric Barbosa : "Je suis très déçu, tout le monde l'est. On s'est "levé un cul" monstre pour revenir... On avait fait ce qu'il fallait. Je ne parle pas de l'arbitrage encore une fois, c'est l'OM... Le bon Dieu n'est pas avec nous mais on va tenter de faire ce qu'il faut pour sauver le club."

Modeste M'bami : "Après ma blessure, j'ai eu des moments de galère. Je n'ai pas l'habitude de frapper mais bon ! J'avais déjà marqué contre Le Crom avec Paris, il me porte chance. Les gens ont beaucoup misé sur moi, cela me fait plaisir."

Djibril Cissé : "J'avais vraiment envie de jouer ce match. Je pensais commencer. mais le coach a fait son choix. Je me dois de faire le maximum quand je rentre en jeu. Je suis très content pour Modeste qui a eu aussi des temps difficiles mais le plus improtant c'étaient les trois points. On a maintenant une semaine pour bien récupérer et penser au match de dimanche prochain contre Sochaux."

José Anigo :est revenu sur la victoire laborieuse mais au combien importante de l’Olympique de Marseille. "Ce soir, on a fait un match correct sans faire un grand match… mais ce qui était important, c’était de prendre les points […] C’est dommage de ne pas s’être mis à l’abri plus tôt mais bon… on est les spécialistes du suspense."
Le directeur sportif de l’OM rappelait d’ailleurs qu’avec "deux matchs dans la semaine à trois jours d’intervalle", il était toujours difficile de récupérer. Mais l’OM a réussi son pari et se replace idéalement pour la course à la Ligue des Champions. "Sans cette victoire, on n’aurait pas pu aller chasser mais là…"

Laurent Spinosi
:était admiratif par rapport à la fin de match des Olympiens. "On a montré qu’on avait aussi du cœur parce que des forces, on n’en avait plus beaucoup." Il a tenu aussi à préciser que finalement, les remplaçants de l’OM étaient très efficaces. Spino a d’ailleurs insisté sur la bonne entrée de Arrache : "On voit aussi qu’on a un banc quand on voit Salim la rentrée qui fait, c’est encourageant pour la suite."
Pour Laurent Spinosi, cette victoire est d’autant plus importante qu’elle a été acquise contre "une équipe qui jouait sa survie" ce qui impliquait forcément un match difficile. Mais maintenant que les trois points sont pris, Spinosi se projette vers cette fin de championnat en indiquant qu’il "faudra compter sur l’OM en cette fin de saison."

Cédric Carrasso
n’aura pas eu trop de travail ce soir mais il aura quand même effectué de belles parades. Dommage que sur le but troyen, le ballon soit retombé dans les pieds de Jaiziri. Cédric s’explique : "Sur le but, je reste volontairement sur mes appuis pour pas prendre le but sans que personne ne la touche et je la repousse sans vraiment voir ou je la mets." La suite, on la connaît…
Ce but est survenu alors que l’OM était dominé par les Troyens. Pour le gardien phocéen, c’est la fatigue qui était aussi mis en avant. "Tous les joueurs étaient un peu émoussés par le match de mercredi et on a fait une fin de match hésitante."
Mais finalement, cette victoire est de bon augure pour la fin du championnat, ce que confirme Cédric "On revient à trois points du troisième, on va continue à s’accrocher et on espère que ça va aller."

 Habib Beye :interrogé par OMTV, "il fallait faire carton plein à la maison." Pour lui, le calcul est simple : sur les 15 points à prendre lors des 5 derniers matchs, "il faudra encore en prendre 12-13 donc forcément, on n’a pas le droit à l’erreur." Le Sénégalais rend également un bel hommage au public marseillais : "Nos performances à domicile passent par l’implication de nos supporters, et ce soir encore, même après l’égalisation, ils nous ont pas lâché."

 Franck Ribéry : l'OM devra "battre Sochaux et aller faire un résultat à Monaco" où comme on le sait, la colonnie marseillaise se déplacera en force : "Ca tombe bien que ce soit Monaco parce que tout le stade sera marseillais." Lui aussi évoque le soutien des supporters : "On sait que grâce à nos supporters, on peut toujours marquer."

 Ronald Zubar :pense que l'OM a "trop reculé sur deux fois un quart d’heure." C'est à ce moment-là que Troyes a marqué : "malheureusement, ça nous a desservi." Le Guadeloupéen est fier de ne pas avoir lâché ce match,"au final on est content."

Samir Nasri :est satisfait de la prestation de son équipe : "On a fait un grand match contre Nantes et ce soir aussi mais il nous manqué de la réussite en première mi-temps puisqu’on a touché deux fois les montants." Le rôle des remplaçants est mis en avant par le jeune marseillais : "Les remplaçants ont prouvé qu’ils avaient un superbe état d’esprit et aujourd’hui, c’est le groupe qui en ressort vainqueur." Pour Nasri, ce match, l'OM ne l'aurait pas gagné l'année passée : "La saison dernière, à 1-1 à la 80e, on aurait pas gagné… "

 

 

00:14 | Lien permanent

Pape Diouf : «Tout reste ouvert»

Après la victoire contre Troyes, Pape Diouf retient le but de M’Bami, inscrit en toute fin de match «alors que nous avions fourni tant d’efforts mercredi». Un succès, conjugué aux autres résultats de la soirée, qui permet de dire que «tout est jouable».

Il a fallu batailler ferme jusqu’au bout…
L’égalisation est la résultante de cette forme de nonchalance que nous avons connu durant la partie. Il faut retenir ce dernier but marqué alors que nous avions fourni tant d’efforts mercredi. Tout reste ouvert pour la Ligue des Champions. Il faut regarder les résultats ce soir pour s’apercevoir que tout est jouable. Pas seulement pour nous, mais aussi pour les autres. Dès la semaine prochaine il faut remettre le tablier. Il était important pour nous, après le match capital pour Nantes de ne pas dilapider ce qu’il nous restait comme chances, histoire de jouer notre coup à fond en Champions League.

Il reste trois matches à domicile où il faudra s’imposer…
Certains disent qu’il est très difficile de gagner deux matches d’affilée à domicile. Nous sommes dans cette réalité là. On va essayer de tordre le coup à cette bonne vieille idée reçue en essayant de gagner contre Sochaux. Cela nous placerait dans une situation d’attente confortable. Nous n’en sommes pas encore là, il faut d’abord savourer cette semaine qui, au total, n’a pas été mauvaise.

Djibril Cissé a marqué son deuxième but en trois jours. Il revient fort…
Concernant Djibril Cissé je ne suis pas surpris, mais ravi de ce qui lui arrive. J’ai toujours dit qu’un garçon qui restait autant de temps blessé mettrait autant de temps à revenir. Aujourd’hui il a le soutien du public. Il ne l’avait pas ces dernières semaines. Cela à le don de le transcender et le remet dans le droit chemin. C’est tout à son honneur et très positif pour l’Olympique de Marseille.

00:09 | Lien permanent

OM 2-1 Troyes : Au finish !

Egalisés à la 80e minute, les Olympiens, qui menaient jusque-là 1-0 par Cissé, sont sortis vainqueurs de la rencontre grâce à un but de Modeste M’Bami à la 86e ! Une victoire qui les monte à la 4e place de Ligue 1.

OM 2-1 TROYES

1-0 Cissé (56e)
1-1 Jaziri (79e)
2-1 M'Bami (86e)

Cette victoire-là il fallait aller la chercher. Il fallait puiser dans les ressources. Et ce n’est sans doute pas un hasard si les deux buts marseillais de la soirée furent l’œuvre de deux joueurs qui avaient démarré la rencontre sur le banc. Preuve que la gagne est avant tout une affaire collective. Surtout avec la fatigue d’une demi-finale de Coupe de France seulement distante de 72 heures.
L’euphorie de la qualification apaisée, les Marseillais se sont replongés samedi avec une envie manifeste dans le championnat. Pressing d’ensemble, et percussions. Les intentions n’étaient pas équivoques. Tout comme sautait de nouveau aux yeux la dimension prise ces derniers mois par Samir Nasri. L’aisance du milieu de terrain fit tourner en bourrique plus d’un Troyen. Mais il manquait encore un petit quelque chose dans le dernier geste, que ce soit une passe ou un tir, chez les Phocéens pour que la décision soit faite avant le repos.
Et pourtant, il s’en fallut de peu. Avec un poteau et une barre qui s’additionnaient dans la même minute, sur deux corners successifs.
A la pause, on se disait que le barrage aubois allait bien finir par céder. Les 45 minutes suivantes confirmèrent cette intuition.

 

D’autant que l’entrée en jeu de Djibril Cissé dès la reprise s’avérait rapidement être un choix judicieux. Buteur une minute après avoir pénétré sur la pelouse contre Nantes, l’attaquant des Bleus ne mit guère plus de temps avant de faire la différence cette fois encore. Une dizaine de minutes s’étaient écoulées, quand à la réception d’un centre travaillé de Niang, Cissé s’éleva au deuxième poteau et plaça une tête imparable (1-0).
Le plus dur était-il fait ? Oui, si on gardait en mémoire la première période et ces contres marseillais où les Phocéens se retrouvaient malgré tout piégés dans les embouteillages défensifs mis en place par Furlan.

Non, si on considérait qu’il restait encore à se mettre à l’abri. Faute de l’avoir fait, malgré deux nouvelles tentatives de Cissé, dont une acrobatique et audacieuse, l’OM connut le désagrément d’être rejoint à moins d’un quart d’heure de la fin. Un but signé Zairi, qui bénéficia surtout du travail de Lachuer dont Carrasso n’avait pu que repousser la frappe (1-1).
La soirée, et du coup la semaine, pouvaient-elles s’achever sur pareille fausse note ? Modeste M’Bami d’un tir puissant (et dévié) aux 20 mètres apporta la réponse que le Vélodrome désirait (2-1). La délivrance méritée.
« Attaquer, attaquer, et encore attaquer ». Avant la rencontre, Albert Emon avait ainsi résumé le leitmotiv olympien. Message reçu chez ses hommes qui seront allés au bout d’eux-mêmes pour empocher trois points diablement importants. Ils replacent l’OM sur la quatrième marche du classement de Ligue 1. Seul Bordeaux, qui se déplace dimanche à St Etienne, peut la lui contester au terme de cette 33e journée.

00:07 | Lien permanent

samedi, 21 avril 2007

Ribéry a son permis de conduire !

Franck Ribéry a passé avec succès son permis de conduire cette semaine. 

medium_MARSEILLE_RIBERY_051106.3.jpg On se rappelle que le joueur olympien avait été interpellé il y a quelques mois pour conduite sans permis : il roulait avec un permis international qu'il avait eu en Turquie lors de son passage à Galatasaray mais qui était non homologué en France ! Ribéry se faisait donc depuis accompagner pour se rendre à la Commanderie. Désormais, il pourra conduire ses bolides tout seul ! Surtout qu'il reste prudent...

12:50 | Lien permanent

Gaudin : "Aucune nouvelle de RLD"

On l'aurait presque oublié -entre une finale de la coupe de France et une place en Ligue des Champions à jouer- mais l'OM n'a toujours pas été vendu ! 

medium_gaudin_jean_claude89029v.4.jpgAprès l'épisode Jack Kachkar fini en queue de poison, l'actionnaire principal de l'OM Robert Louis-Dreyfus ne s'est plus fait entendre. Ainsi le sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin est revenu sur l'attitude de RLD :
"J'ai aimé la façon dont M. Louis-Dreyfus a mis un terme aux prétentions de Kachkar. Il a dit qu'il avait un engagement moral avec l'OM, les joueurs, la ville et le personnel du club, c'est très important pour moi. Il a agi en toute loyauté avec nous" a précisé Gaudin au Dauphiné Libéré. "Mais, depuis cet épisode, je n'ai aucune nouvelle de lui. Je présume qu'il veut toujours vendre le club mais je ne m'immisce en rien dans la gestion de l'OM. On ne doit jamais mélanger la politique et le football" a conclu Gaudin.

12:48 | Lien permanent

Thiriez en visite au Vélodrome

Le président de la LFP Frédéric Thiriez sera présent ce samedi au stade Vélodrome pour assister à la rencontre entre l'OM et Troyes. 

medium_0607_thiriez_lyon_psg_art.jpg Thiriez est attendu en fin d'après midi dans la cité phocéenne où il sera accueilli par le président de l'OM Pape Diouf. Il rencontrera ensuite les responsables des groupes des supporters marseillais vers 19h. Un point sera fait sur la situation des fans olympiens.
A noter également qu'une réunion est prévue le 25 avril à Bobigny avec la préfecture de Saint-Denis en vue de la finale de la coupe de France. Il y sera question des animations autorisées le 12 mai.
Enfin pour être complet, les South Winners achèvent ce soir les festivités dédiées aux 20 ans du groupe : Les portes du stade seront ouvertes dès 16h aux abonnés Winners qui pourront assister à diverses animations. A la fin du match, une surprise est prévue...

12:47 | Lien permanent

vendredi, 20 avril 2007

H. Beye : "Partir n'est pas un objectif"

Alors que Le Parisien évoque dans son édition du jour un éventuel échange entre Mario Yepes et Habib Beye, le  marseillais affirme qu'il n'envisage pas de partir de l'OM à l'intersaison.

Interrogé par le magazine But, le défenseur et capitaine olympien affirme qu'un départ du club n'entre pas dans ses objectifs :"Je ne pense pas encore à mon avenir. J'ai envie de finir la saison, mais il me reste an de contrat. Donc forcément il y aura des discussions qui auront lieu le moment venu. Pour l'instant la priorité ce n'est pas mon avenir. C'est de qualifier l'OM, pour la Ligue des Champions et après on aura le temps de discuter de mon futur, mais forcément à la fin de cette saison, il y aura des discussions." déclare Habib Beyre qui précise que la qualification ou non de l'OM à la Champions League n'est pas une condition dans son futur choix : "L'Europe n'a jamais été un impératif. Celui-ci c'est de se sentir bien dans un club, d'avoir la confiance de ses dirigeants, après on discutera entre hommes. Ca s'est toujours bien passé jusqu'à présent, alors on discutera encore entre hommes et on fera au mieux dans l'intérêt des deux parties. Mais pour moi partir n'est pas un objectif" a déclaré le capitaine de l'OM.

20:19 | Lien permanent

OM-Troyes (Samedi - 20h) Les Olympiens repartent à l'assaut

Pas le temps pour les Olympiens de réellement savourer leur qualification pour la finale de la Coupe de France. Ils reçoivent samedi soir Troyes (18e) avec un impératif de victoire pour atteindre leurs objectifs du championnat. Coup d’envoi à 20h00.

OM-TROYES
33e journée de L1
21/04 à 20h00 - Stade Vélodrome
Arbitre : Damien Ledentu
Diffusé en direct sur Foot+ 

«Avant de penser au Stade de France, on va d’abord penser à ce match contre Troyes, parce qu’il est tellement important celui-là», a insisté Albert Emon. Si les supporters marseillais sont toujours dans l’euphorie de la qualification pour la finale, le coach olympien s’est rapidement focalisé sur la réception de l’ESTAC : «Il faudra s’atteler à faire un bon résultat pour conclure une semaine importante. On va voir l’état de forme des joueurs, et leur réaction par rapport à cette demi-finale victorieuse, samedi. Il ne faut pas se bloquer sur la Coupe de France». Car si la silhouette d’un onzième trophée en Coupe de France se dessine dans le champ de vision phocéen, le club n’oublie surtout pas la Ligue 1. «Il faut s’orienter directement sur le championnat car cette perspective de Ligue des Champions restera toujours un objectif majeur. Si nous perdons contre Troyes, je serais certainement encore plus déçu que ce que je suis heureux après cette victoire en demi-finale», avoue-t-il.
Un point de vue qu’il a également partagé au micro d’OMtv jeudi matin. La chaîne avait exceptionnellement élue domicile dans les jardins d’un hôtel aixois où le groupe phocéen effectuait sa mise au vert : «On sait l’importance du match de Troyes, d’autant plus que Bordeaux a gagné mercredi 3-0. Les Girondins nous sont passés devant. Nous sommes obligés de faire un résultat positif ce week-end pour recoller au haut du tableau de ce championnat», se projetait le coach olympien.

Un sentiment que le capitaine de l’OM, Habib Beye, partage :«Nous n’avons pas trop le temps d’apprécier cette victoire en Coupe de France à sa juste valeur du fait de l’importance du match contre Troyes», intervenait-il lui aussi dans l’émission spéciale d’OMtv.

« Attaquer, attaquer, et toujours attaquer »

«Nous sommes une équipe très généreuse à domicile. Il faut en profiter, même si les adversaires nous attendrons car ils ne voudront pas se faire battre. Les Troyens veulent des points, ils produisent du jeu, un peu à l’image de Nantes. Il faudra faire attention», souligne le coach phocéen.
La posture dans laquelle se trouve l’OM lui est familière. Le club est en finale de la Coupe de France, et doit finir en trombe : «L’année dernière nous étions un peu dans le même genre de situation. On sait ce que l’on doit faire : attaquer, attaquer et toujours attaquer pour pouvoir perturber les adversaires. Que cela soit en championnat ou en finale de la Coupe de France», ponctue Albert Emon. Attaquer, voilà la ligne conductrice de l’Olympique de Marseille façon Emon. «C’est le seul entraîneur qui aligne cinq joueurs à vocation offensive d’entrée de jeu», confirme Samir Nasri. Ce n’est pas le public du Vélodrome, qui a vu son équipe inscrire 10 buts lors des trois derniers matches à domicile, qui s’en plaindra. Au contraire, il en redemande...

LE GROUPE MARSEILLAIS

Gardiens : Carrasso, Hamel
Défenseurs : Taiwo, Cantareil, Cesar, Beye, Civelli, Rodriguez, Zubar
Milieux : Cana, M'Bami, Olembe, Oruma, Nasri, Valbuena, Ribéry
Attaquants : Pagis, Cissé, Maoulida, Arrache, Niang
 

LE GROUPE TROYEN

Gardiens : Le Crom, Morin
Défenseurs : Ferreira, Kouassi, Paisley, Enza Yamissi, Guillaume, Berkak
Milieux : Amzine, Barbosa, Lacourt, Matuidi, Lachuer
Attaquants : Danic, Dallet, Bangoura, Gigliotti, Jaziri

20:15 | Lien permanent

Finale : 21 000 supporters marseillais au Stade de France

Billetterie, horaire du coup d’envoi, club dit « recevant ». Deux jours après la qualification olympienne, et à l'issue de réunions ce vendredi, plusieurs informations concernant la finale, notamment en terme de logistique, sont désormais connues. OM.net vous dit tout.

Les supporters marseillais plus nombreux qu’en 2006
L’OM s’est vu attribuer 21 000 places pour ses supporters par la Fédération pour la finale de la Coupe de France. 21 000, soit 2 300 billets supplémentaires que le club a réussi à obtenir en comparaison avec l’édition 2006, ce qui lui permettra de mieux servir ses abonnés cette année.
Le 12 mai, les fans olympiens seront situés dans le virage nord du Stade de France. 21 000 « privilégiés », car, pour un club qui compte 40 000 abonnés, toutes les demandes ne pourront donc malheureusement être satisfaites.
L’OM donnera naturellement priorité à ses fidèles abonnés du Vélodrome, avec un début de location fixé à mercredi prochain, chez les groupes de supporters pour les abonnés en virages, et sur OM.net et 3229 pour les abonnés des tribunes Ganay et Jean Bouin, selon le principe du « premier arrivé – premier servi », avec la possibilité d’acheter une place par carte d’abonné OM.
42 000 billets pour les deux équipes finalistes, quid des 38 000 autres de l’enceinte du Stade de France ? Ainsi que le veut la tradition en Coupe de France, celles-ci sont proposées en priorité à la « Famille du football » (licenciés, clubs, districts…) par l’intermédiaire des Ligues régionales. A l’issue de cette vente prioritaire, les billets restants seront proposés au grand public, via la billetterie électronique du site de la Fédération (FFF.fr) jeudi 26 à partir de 10h, à raison de deux places par acheteur.

Coup d’envoi à 20h50
Un premier temps annoncé à 21h00, le coup d’envoi de la finale sera en fait donné à 20h50. La rencontre sera diffusée en direct sur France 2.

L’OM chez lui
Le règlement de la Coupe de France prévoit que le vainqueur de la première demi-finale tirée au sort est considéré comme club « recevant » lors de la finale. C’est le cas de l’OM, qui évoluera ainsi avec son traditionnel maillot blanc, et occupera le vestiaire nord. Les Sochaliens évolueront en jaune et noir.

20:12 | Lien permanent

mardi, 17 avril 2007

Un groupe de seulement 16 Nantais

Michel Der Zakarian a communiqué un groupe réduit de 16 joueurs retenus pour le déplacement à Marseille pour la demi-finale de la Coupe de France. En effet, l'infirmerie du FC Nantes est pleine...

Le groupe des 16 Nantais

Gardiens : Barthez, Heurtebis
Défenseurs : Cetto, Guillon, Pierre, Cubilier, Savinaud
Milieux : Rossi, Saïdou, Zaïri, Diop, Ca
Attaquants : Diallo, Keserü, Payet

Absents : Signorino, Faé, Oliech, Capoue, Das Neves, Norbert, Pieroni, Vainqueur (blessés)

19:17 | Lien permanent

All the posts