Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 01 juin 2007

Pape Diouf : «Trouver un équilibre parfait»

Les départs, les arrivées, les priorités du club, le Président olympien a fait un inventaire du mercato à venir devant la presse lors de la présentation officielle de Jacques Faty et de Vincent Gragnic.

LES OBJECTIFS DU MERCATO

Des postes prioritaires ?
Il va y avoir évidemment des mouvements avec des départs et des arrivées. Mais on ne peut pas parler d’un chantier plutôt qu’un autre. Ce qui convient de faire, c’est de trouver un équilibre parfait. L’efficacité défensive d’une équipe relève d’abord d’un collectif. On ne peut pas mettre à l’index un secteur plutôt qu’un autre. Ce que nous recherchons, c’est parvenir à cet équilibre qui concernerait toute l’équipe. Par exemple, Jacques Faty entre dans notre politique d’étoffer l’effectif en vue des compétitions prochaines qui seront multiples. Car même si l’ossature dure de l’effectif sera maintenue, il sera bon d’y ajouter d’autres valeurs et l’enrôlement de Jacques se fait dans cette perspective.  

Des départs ?
Nous avons la chance d’avoir des joueurs de qualité qui sont visés par des clubs. Certains de ces clubs nous appellent et quand il s’agit de garçons que nous souhaitons garder vivement, nous répondons simplement non. N’oublions pas que l’objectif est de garder une ossature et on ne doit pas simplement répondre à l’appel des sirènes financières. Nous devons rester cohérents avec nous-mêmes pour mettre en place une équipe compétitive et conquérante. Ce n’est pas en nous dépossédant de nos bijoux de famille que l’on pourra y arriver. (…)
Je ne connais pas de joueurs intransférables. Tous les joueurs sont transférables. En revanche, il faut la volonté du club pour que le transfert soit effectif. On ne subira aucune pression extérieure et on ne perdra aucun bras de fer contre qui que ce soit. On ne nous imposera pas un départ. Pour qu’un transfert soit effectif, il faudra qu’il soit en accord absolu avec le club. On ne peut pas amener un club à transférer contre sa volonté.  

18:09 | Lien permanent