Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 01 juin 2007

Les comptes de l'OM version 2006-2007 seront dans le vert !

Régulièrement inquiétés par la DNCG lors de la dernière décennie, l’Olympique de Marseille, et plus précisément ses dirigeants, son staff et ses supporters se préparent à connaître leur premier exercice comptable positif depuis de nombreuses années.

Thierry De La Brosse, directeur général du club, explique en effet dans l'Equipe que le club devrait dégager un bénéfice de 16 millions d’euros pour la saison à venir : « le budget prévisionnel prévoit de passer de 76 millions d’euros en 2006-2007 à 92 millions d’euros et de dégager un bénéfice de 16 millions d’euros, ce à effectif constant, soit sans prendre en compte les arrivées et les départs de joueurs. C'est-à-dire que, pour la première fois depuis longtemps, le club devrait être en positif, car, sans les recettes de la Ligue des Champions, nous serions tout de même à l’équilibre. »
Selon lui, cette bonification des finances marseillaises est le résultat de plusieurs éléments : « cette amélioration des comptes s’explique par la prise de conscience globale au club afin de respecter les cadres budgétaires. Nous disposons d’un service de contrôle de gestion rigoureux. Il convient de relever également le bon chiffre d’affaires en publicité et marketing, qui est de 21 millions d’euros. En ce qui concerne le merchandising, le chiffre d’affaire est de 10 millions d’euros. Depuis la réintégration au club du merchandising, à charges égales, nous dégageons plus de 20% d’excédents par rapport au système précédent. »
Il profite également de l’occasion pour féliciter Pape Diouf et José Anigo pour leur travail respectif au sein du club : « l’amélioration de la gestion est également très sensible grâce au secteur sportif. Car la qualité de la formation et la politique de recrutement ces dernières années ont permis de constituer un actif joueur conséquent. L’OM dispose en effet, avec Ribéry, Nasri, Taiwo, Cana et Niang, d’un portefeuille de joueurs dont la valeur minimale atteint les 60 millions d’euros. C’est dire que leur départ éventuel serait de nature à dégager une forte plus-value, surtout en ce qui concerne Ribéry, qui n’a rien couté, Nasri, formé au club, et Taiwo, au faible coût (450 000 euros). »
Espérons que l’argent ainsi dégagé sera utilisé à bon escient afin de permettre au club de poursuivre sa progression en conservant Djibril Cissé et Franck Ribéry.

13:25 | Lien permanent