Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 avril 2007

Djibril Cissé : «On aura le temps de penser à la finale»

Sochaux ? « Concentrons nous d’abord sur le match de championnat », répond Djibril Cissé, qui explique que le groupe aura le temps de penser à la finale, et doit en faire abstraction jusque là.

Comment le groupe aborde-t-il la réception de Sochaux ?
Il vit bien. Nous savons que c’est un match capital pour la qualification à la Ligue des Champions. Mais le groupe n’est pas stressé.

Pensez-vous que cette rencontre aura un impact sur la finale ?
Il est clair qu’inconsciemment un lien se fera entre les deux matches. Mais nous essayons de faire abstraction de la finale. On aura le temps d’y penser. Pour l’instant, on se concentre surtout sur le championnat.

Est-ce une situation que vous avez déjà vécue ?
Oui, avec Liverpool contre West Ham. Nous les avions joués en championnat avant de les retrouver en finale de la Cup. Les deux équipes disputaient deux championnats différents, puisque West Ham cherchait à assurer son maintien. En les battant une première fois en championnat, nous les avions enterrés un petit peu plus. Ils étaient donc un peu énervés avant la finale, mais nous l’avions remportée aussi.

Comment considérez-vous cette formation sochalienne ?
C’est une équipe costaude défensivement. Elle a des joueurs très habiles. Ils sont « faciles » techniquement. Ils développent du beau jeu. C’est aussi une formation rapide, qui va vite vers l’avant. Nous devons y faire attention.

"Ca va mieux"

Mardi dernier, Mickaël Pagis déclarait en conférence de presse que vous pouviez tout à fait évoluer tous les deux ensemble…
Oui, bien sûr. Nous sommes deux joueurs différents. Mika aime bien avoir la balle dans les pieds car il est habile techniquement. Moi, j’aime les espaces. Mais ce n’est pas à moi de décider. Si on joue tous les deux tant mieux. Si un seul de nous d’eux débute, il faudra être patient.

Vous vous sentez visiblement de mieux en mieux, en match, comme à l’entraînement, dans vos gestes, dans vos frappes…
Ca va mieux. Il y a un changement.

Vous êtes attaquant, vous évoluez dans une équipe qui joue volontiers l’offensive. Pour vous, le score idéal c’est 1-0 ou 4-3 ?
1-0, c’est mieux. Pas forcément pour le spectateur, mais pour le moral c’est toujours mieux de ne pas prendre de buts. Et s’il est vrai que nous avons un entraîneur qui aime l’offensive, c’est aussi quelqu’un de très pointilleux, de très rigoureux sur le jeu défensif. Il fait tout à fait la part des choses.

Allez-vous avoir un œil attentif sur le match Bordeaux-Lens de ce week-end ?
On va s’y intéresser, car ce sont deux concurrents directs. Mais le plus important, c’est nous. C’est sur nous-mêmes que nous devons nous concentrer.

19:26 | Lien permanent