Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 24 avril 2007

A. Emon : «Il nous faudra 3 points dimanche et ça ne voudra rien dire pour la finale»

Invité de l'Oeil du Coach sur OMtv, Albert Emon s'est exprimé sur la belle semaine olympienne et il se projette sur la prochaine échéance face à Sochaux en championnat.

UNE COUPURE DE DEUX JOURS NECESSAIRE

«C’était presque une obligation car nous avions vécu ensemble pendant prés de 10 jours. Nous étions partis depuis le match à Valenciennes et nous avons ensuite enchaîné par un stage pour préparer cette semaine dernière qui était si importante avec la coupe et le championnat. Nous sommes arrivés à maintenir 21 joueurs mobilisés pour ce challenge qui peut nous offrir une fin de saison palpitante.
La semaine qui arrive sera bénéfique pour tout remettre à plat au niveau physique et mental. Il faudra bien se régénérer et mettre les joueurs en bonne condition.» 

LA VICTOIRE FACE A TROYES

«Nous avons une stratégie de jeu qui fait que nous devons marquer très rapidement. Nous n’y sommes pas parvenus d’autant que le match contre Nantes avait quand même laissé des traces physiquement. Contre Troyes, les joueurs qui avaient joué ce match de coupe devaient donc maintenir la dynamique pendant 60 minutes pour ensuite donner la possibilité aux joueurs sur le banc d’apporter un plus. Les remplaçants étaient aussi concentrés que les titulaires et ça a fait la différence contre Troyes.
Dans ce match, nous n’étions pas très bien physiquement et dans le jeu pour livrer un grand combat. Mais chaque joueur apporte sa vérité à un moment dans le match. Ca dure depuis le début de la saison et j’espère que ça va continuer comme ça jusqu’à la fin.» 

DJIBRIL CISSE DECISIF

«Dés l’échauffement, on a senti en Djibril (Cissé) quelqu’un de prêt à relever le challenge de faire la différence en deuxième mi-temps. Il a un statut énorme mais il n’a pas hésité à se plier au collectif. C’est très intéressant pour le groupe. On avait beaucoup réfléchi afin de savoir comment relancer Djibril. Physiquement, il est prêt mais on savait qu’il avait besoin du soutien du public. En le faisant entrer en cours de match, je pense que nous l’avons mis dans les bonnes conditions pour qu’il soit le Djibril Cissé qu’il sait être.
On connaît tous sa valeur, il est un attaquant de pointe qui ne réagit que par le but. Ca n’a pas toujours été évident pour lui mais cette fois le collectif a été assez fort pour le mettre dans les meilleures conditions ce qui n’avait pas toujours été le cas.»

MODESTE M’BAMI BUTEUR

«Cela arrive que des joueurs soient critiqués, parfois ils sont bons, parfois ils sont moyens… Ce n’est pas évident d’être toujours performant dans un match. Modeste travaille parfaitement à l’entraînement et il a un état d’esprit parfait par rapport au groupe. A partir de là, il n’y a aucune raison qu’il ne soit pas récompensé un jour.»

UN NOUVEAU SYSTEME PERFORMANT

«Chacun a son idée mais je pense que les côtés doivent être occupés que ce soit par des milieux excentrés ou par des ailiers avec Toifilou (Maoulida) à droite ou Mamadou (Niang) à gauche mais aussi Franck (Ribéry) ou Mathieu (Valbuena). L’important est d’occuper les ailes car ça nous permet d’avoir des intervalles au milieu et on voit alors l’importance de joueurs comme Franck (Ribéry) ou Samir (Nasri) dans l’entrejeu qui est le cœur du problème. Ils trouvent des décalages et tout le monde en profite.
La seule chose qui change véritablement avec ce système, c’est le rôle de Lorik (Cana) qui est seul au milieu et qui peut travailler énormément. Mais, en fin de match, il peut être mis en difficulté d’où la rentrée généralement d’un deuxième numéro 6 qui peut lui apporter plus de calme et de sérénité.»

LA COURSE A LA LIGUE DES CHAMPIONS

«Je me mets dans une bulle en me disant que l’OM détient des vérités sur ses matches à domicile. On sait le nombre de points qu’on doit acquérir. Il faudra 10 à 12 points pour accrocher une place en Ligue des Champions. Il va falloir aller les chercher.»

SOCHAUX EN CHAMPIONNAT AVANT LA FINALE

«Une chose est sûre, c’est que Sochaux et l’OM se sont qualifiés pour la finale de la coupe et un match de championnat reste un match de championnat. Sochaux sera une équipe difficile à battre. Ils nous avaient vaincu au match aller (1-0) malgré une prestation intéressante de notre part.
On connaît la valeur de joueurs comme Karim Ziani ou Jérôme Leroy qui sont des poisons pour leurs adversaires. A nous de faire en sorte qu’ils aient moins de munitions face à nous. Il nous faudra trois points dimanche et ça ne voudra rien dire pour la finale.»

19:02 | Lien permanent