Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 20 avril 2007

OM-Troyes (Samedi - 20h) Les Olympiens repartent à l'assaut

Pas le temps pour les Olympiens de réellement savourer leur qualification pour la finale de la Coupe de France. Ils reçoivent samedi soir Troyes (18e) avec un impératif de victoire pour atteindre leurs objectifs du championnat. Coup d’envoi à 20h00.

OM-TROYES
33e journée de L1
21/04 à 20h00 - Stade Vélodrome
Arbitre : Damien Ledentu
Diffusé en direct sur Foot+ 

«Avant de penser au Stade de France, on va d’abord penser à ce match contre Troyes, parce qu’il est tellement important celui-là», a insisté Albert Emon. Si les supporters marseillais sont toujours dans l’euphorie de la qualification pour la finale, le coach olympien s’est rapidement focalisé sur la réception de l’ESTAC : «Il faudra s’atteler à faire un bon résultat pour conclure une semaine importante. On va voir l’état de forme des joueurs, et leur réaction par rapport à cette demi-finale victorieuse, samedi. Il ne faut pas se bloquer sur la Coupe de France». Car si la silhouette d’un onzième trophée en Coupe de France se dessine dans le champ de vision phocéen, le club n’oublie surtout pas la Ligue 1. «Il faut s’orienter directement sur le championnat car cette perspective de Ligue des Champions restera toujours un objectif majeur. Si nous perdons contre Troyes, je serais certainement encore plus déçu que ce que je suis heureux après cette victoire en demi-finale», avoue-t-il.
Un point de vue qu’il a également partagé au micro d’OMtv jeudi matin. La chaîne avait exceptionnellement élue domicile dans les jardins d’un hôtel aixois où le groupe phocéen effectuait sa mise au vert : «On sait l’importance du match de Troyes, d’autant plus que Bordeaux a gagné mercredi 3-0. Les Girondins nous sont passés devant. Nous sommes obligés de faire un résultat positif ce week-end pour recoller au haut du tableau de ce championnat», se projetait le coach olympien.

Un sentiment que le capitaine de l’OM, Habib Beye, partage :«Nous n’avons pas trop le temps d’apprécier cette victoire en Coupe de France à sa juste valeur du fait de l’importance du match contre Troyes», intervenait-il lui aussi dans l’émission spéciale d’OMtv.

« Attaquer, attaquer, et toujours attaquer »

«Nous sommes une équipe très généreuse à domicile. Il faut en profiter, même si les adversaires nous attendrons car ils ne voudront pas se faire battre. Les Troyens veulent des points, ils produisent du jeu, un peu à l’image de Nantes. Il faudra faire attention», souligne le coach phocéen.
La posture dans laquelle se trouve l’OM lui est familière. Le club est en finale de la Coupe de France, et doit finir en trombe : «L’année dernière nous étions un peu dans le même genre de situation. On sait ce que l’on doit faire : attaquer, attaquer et toujours attaquer pour pouvoir perturber les adversaires. Que cela soit en championnat ou en finale de la Coupe de France», ponctue Albert Emon. Attaquer, voilà la ligne conductrice de l’Olympique de Marseille façon Emon. «C’est le seul entraîneur qui aligne cinq joueurs à vocation offensive d’entrée de jeu», confirme Samir Nasri. Ce n’est pas le public du Vélodrome, qui a vu son équipe inscrire 10 buts lors des trois derniers matches à domicile, qui s’en plaindra. Au contraire, il en redemande...

LE GROUPE MARSEILLAIS

Gardiens : Carrasso, Hamel
Défenseurs : Taiwo, Cantareil, Cesar, Beye, Civelli, Rodriguez, Zubar
Milieux : Cana, M'Bami, Olembe, Oruma, Nasri, Valbuena, Ribéry
Attaquants : Pagis, Cissé, Maoulida, Arrache, Niang
 

LE GROUPE TROYEN

Gardiens : Le Crom, Morin
Défenseurs : Ferreira, Kouassi, Paisley, Enza Yamissi, Guillaume, Berkak
Milieux : Amzine, Barbosa, Lacourt, Matuidi, Lachuer
Attaquants : Danic, Dallet, Bangoura, Gigliotti, Jaziri

20:15 | Lien permanent