Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 12 avril 2007

Mickaël Pagis : "Garder cette dynamique"

Selon l’attaquant marseillais, la qualification en Ligue des Champions est accessible à condition de conserver "la détermination, la volonté et l’état d’esprit" actuels.

La confiance est-elle de mise après les quatre buts inscrits contre Lille ?
Cela fait du bien de gagner avec un score aussi large, surtout dans la période actuelle. On est dans la dernière ligne droite et on va tout faire pour atteindre les objectifs fixés. On est sur une bonne dynamique, il faut la garder jusqu’au bout.

Parmi les équipes lancées dans le sprint final, celle qui sera la plus régulière sera la mieux placée…
La régularité est très importante dans un championnat. On n’a pas su être régulier au cours de cette saison. Quand on voit le classement, on se rend compte qu’avec plus de régularité, on serait plus serein et notre objectif de fin de saison serait accessible plus facilement. Mais comme on a connu des périodes délicates dans la saison, on se situe dans le groupe d’équipes qui postule aux troisième et seconde places. Vu les résultats des autres clubs, c’est frustrant car on n’a pas réussi à faire ce qu’il fallait pour être plus haut. Mais cela nous a également permis de revenir. On est partagé entre ces deux sentiments.

Sur quoi allez-vous vous appuyer pour atteindre la Ligue des Champions ?
Quand on voit les deux derniers matches à domicile contre Nice, où on a été performant, puis contre Lille, une équipe habituée à jouer la Ligue des Champions, on voit que l’on a su faire ce qu’il fallait pour prendre les trois points. Il faut se servir de ça pour garder cette dynamique tout en sachant que l’on a des matches à l’extérieur qu’il faudra bien gérer.

Pourquoi l’OM a du mal à réaliser une série ?
La majorité des équipes sont dans ce cas, aucune ne se dégage vraiment. On a cru que Lens allait prendre le large mais finalement ils ont connu un coup d’arrêt. On a les armes pour atteindre nos objectifs. Ce que nous n’avons pas su faire par le passé, il faut y parvenir dans cette dernière ligne droite. Au bout, il y a une récompense qui nous tient à cœur.

Que craignez-vous de ce déplacement à Valenciennes ?
Il faut craindre que l’on n’affiche pas la même détermination, la même volonté et le même esprit d’équipe que lors de nos dernières rencontres à domicile. Valenciennes est dans une situation délicate mais cette équipe a montré, par le passé, qu’elle tenait la route dans ce championnat. C’est un match à l’extérieur, il ne faudra pas l’aborder comme une rencontre à domicile.

Lille était un match à six points. Valenciennes l’est-il également ?
Avant Lille, on avait le sentiment que si on ne prenait pas les trois points, cela aurait été très difficile de revenir. Aujourd’hui, on est revenu dans le haut du tableau et si on veut atteindre nos objectifs de Ligue de Champions, il faut faire un résultat là-bas. Mais la semaine avant Lille était encore plus délicate.

Steve Savidan, meilleur buteur du championnat, connaît une baisse de régime actuellement…
Je pense qu’on l’a rapidement vu trop beau. C’est un joueur qui a d’énormes qualités et qui s’est découvert sur le tard au plus haut niveau. Il a vraiment flambé mais le plus difficile, c’est d’être régulier. Il marque moins mais reste utile à son équipe. Il est à surveiller car il ne faudrait pas le relancer samedi.

22:28 | Lien permanent