Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 07 avril 2007

Franck Ribéry : "Je suis prêt à jouer"

De retour dans le groupe marseillais après plusieurs semaines de blessure, Franck Ribéry est impatient de retrouver la compétition afin d’apporter sa pierre à l’édifice dans la quête de la Ligue des Champions.

Comment vous sentez-vous ?

Ca va. Cela fait du bien d’avoir repris l’entraînement depuis dix jours. Cela fait également plaisir de revoir mes coéquipiers dans les vestiaires, de fouler les pelouses et de voir tous ces sourires. Quand on est blessé, c’est difficile à gérer. Il faut que je revienne bien en forme, afin de ne plus calculer les efforts pour foncer. Il nous reste huit matches en championnat, on est encore dans le coup à quatre points du troisième. Il y a aussi un match de coupe contre Nantes qui sera très important. Si on rate encore un match, ce sera encore plus dur de croire à la Ligue des champions. Il faut déjà commencer par Lille dimanche.

Comment avez-vous vécu les performances olympiennes pendant votre absence ?
Quand on gagne, on réfléchit moins et on voit moins les erreurs. Par contre, quand on perd, c’est plus difficile. On a le moral dans les chaussettes et on n’a pas le gout de se lever le matin pour aller à l’entraînement. On a fait de bons résultats à Lyon et contre Nice mais ensuite on s’est incliné à Lorient. On a eu la chance de voir nos concurrents faire des faux-pas. On verra dimanche si on peut y croire jusqu’au bout.

Lille est un concurrent direct. C’est un match à six points…
Si on prend les trois points, ce sera très bien avant d’aller à Valenciennes. Si on fait match nul, ce sera plus dur. Si on perd, ce sera très difficile car après on va à Valenciennes qui joue le maintien. Ce ne sera facile contre Lille car c’est une bonne équipe, compacte et bien en place. Il ne faudra pas se mettre de pression inutile, ne pas s’énerver et jouer notre jeu comme on sait le faire afin de marquer ce but qui nous permettra de prendre les trois points.

On sent que vous avez faim…
Si le coach me demande de démarrer, je démarre. S’il me dit de ne jouer qu’une mi-temps, 60 ou 90 minutes, je le ferai. S’il fait appel à moi, je suis prêt à jouer.

L’OM a démarré la saison très fort. Pensez-vous être capable de finir en boulet de canon ?
On n’est pas régulier. On fait de bons matches ensuite on fait des séries de cinq matches sans victoire. On va croiser les doigts et prier pour finir en boulet de canon.

La Ligue des Champions est l’objectif primordial du club…
C’est important car l’OM doit jouer la Ligue des Champions tous les ans. On a le meilleur public de France et il attend cela depuis longtemps. Tout le monde est concerné par cet objectif. Il faut avoir la gagne et jouer pour finir dans les trois premiers parce que j’ai connu de bons moments en coupe Uefa avec l’OM contre la Lazio ou La Corogne. Si on joue la Ligue des Champions, ce sera multiplié par dix.

 

Albert Emon : "Franck est un amoureux du ballon"

On peut penser que Franck Ribéry peut jouer 30, 60 ou 90 minutes mais on ne sait pas exactement. Il a huit ou neuf jours d’entraînement et on sait qu’il est déterminé, qu’il a une envie extraordinaire de jouer mais il ne faut pas faire n’importe quoi. On peut en avoir besoin dimanche contre Lille dans un temps plus court mais c’est un joueur qui entre vite dans un match. C’est un amoureux du ballon, il entrâine les autres même à l’entraînement.

13:30 | Lien permanent