Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 avril 2007

Pape Diouf : «Que chacun aille au bout de ce qu’il a en lui»

Cette semaine, le Président répond à vos questions sur les chances européennes de l’OM, l’intérêt du club, et la confirmation attendue de Samir Nasri.

Question de Guy Cholat
Président, vous avez très honnêtement reconnu que les chances de l’OM de se qualifier en Ligue des Champions sont aujourd’hui compromises. Jusqu’à quel point selon vous ? Sachant que la 3e place n’est qu’à 4 points. Y a-t-il trop de concurrents ?

Ce n’est pas le nombre important de concurrents qui m’a fait dire ça mais certainement la déception à l’issue du match contre Lorient. Depuis le début de la saison, hormis notre démarrage canon, nous avons toujours été dans la situation de compter davantage sur les autres que sur nous-mêmes. Les circonstances se sont montrées favorables plusieurs fois, il ne tenait qu’à nous d’en profiter et nous n’avons pas su le faire. Une autre occasion s’est présentée à 9 journées de la fin. Il s’agissait de battre Lorient et d’ainsi s’affirmer comme un vrai prétendant à la 3e place, et nous ne sommes pas parvenus à le faire.
Donc, oui j’ai envoyé ce cri du cœur sur le coup de la déception, mais cependant je reste un lutteur infatigable et un optimiste de nature qui croit encore en nos possibilités de coiffer tout le monde dans la dernière ligne droite. Je m’emploierai de toutes mes forces à motiver les troupes de façon à ce que chacun puisse y croire, et aille au bout de ce qu’il a en lui.

Question de Karim Bounata
Est-ce que ceux que l’on peut appeler les « stars » de notre équipe vont rester à l’OM si nous n’attenons pas nos objectifs européens ?

Hormis Djibril dont il faut lever l’option en accord avec les différentes parties, et à l’exception notable de Salomon Olembe dont le contrat arrive à son terme, tous les joueurs sont sous contrat avec l’OM. Cela signifie que le fait qu’ils partent ou ne partent pas dépendra d’abord de la volonté du club.
Et il est encore trop tôt aujourd’hui pour prévoir ce qui va se passer à l’intersaison.
Aujourd’hui, une chose est certaine, l’intérêt du club passe avant tout. C'est-à-dire essayer de nous qualifier en Champions League et de remporter la Coupe de France.

Question de Magalie Luce
Recevez-vous beaucoup plus de propositions pour Samir Nasri depuis une semaine (et sa titularisation avec les Bleus) ?

Non. Je n’ai pas reçu de proposition particulière le concernant. Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. Laissons lui poursuivre sa progression. Il y a entre lui et moi un échange régulier. Samir sait exactement ce que je pense, de manière à pouvoir demain aborder la question le concernant avec sérénité et distance.
Samir à des qualités. Et je n’ai pas attendu sa sélection pour le savoir. Il est aujourd’hui dans cette phase où il n’a pas à prouver, mais surtout à confirmer.  Et on sait que confirmer pour un joueur de cet âge-là n’a rien d’une sinécure. Je fais confiance au garçon, à son bon sens, et à son humilité pour savoir qu’il n’est aujourd’hui qu’au début d’un chemin qui pourrait être glorieux.

13:01 | Lien permanent