Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2007-02 | Page d'accueil | 2007-04 »

samedi, 31 mars 2007

Opel pour succéder à RLD ?

Selon le site Internet webcarnews.com, Hans Demant, le Directeur Général du constructeur automobile allemand Opel serait entré en contact avec Robert Louis-Dreyfus pour reprendre l'OM. 

Les contacts se seraient noués par des relations communes chez Adidas. Le constructeur automobile serait prêt à débourser environ 120 millions d'euros, soit la somme estimée du club actuellement. Opel serait prêt à consentir des efforts financiers pour garder les meilleurs joueurs olympiens mais aussi de permettre au club de se renforcer à l'intersaison. Après l'échec des transactions avec Jack Kachkar et en cette veille de 1er avril, est-ce une rumeur en l'air ou une véritable information ?

21:18 | Lien permanent

La réaction de Pape Diouf

Certainement pour la première fois depuis le début de la saison, le président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, s’est montré très pessimiste pour la suite de la saison au micro d'OMTV. 

medium_2682.12.jpg Il note ainsi que l’OM "a perdu de manière assez indiscutable" contre une équipe de Lorient qui était loin d’être à la fête ces dernières semaines.
Sans le prendre comme excuse, Diouf met tout de même en avant les nombreuses absences :"Il est vrai qu’il nous manquait en défense Julien Rodriguez et Habib Beye qui sont des stabilisateurs et notre défense a eu du coup du mal à trouver ses marques." En prenant deux buts quasiment coup sur coup, l’OM avait laissé passer sa chance même si l’espoir a demeuré jusqu’à la fin de la rencontre. "A la fin, les péripéties du matchs pouvaient nous être favorables et nous permettre de revenir mais ce ne fut pas le cas."
Autre paramètre en prendre en compte, la fatigue des internationaux… : "Des garçons comme Samir Nasri et Mamadou Niang n’ont pas eu leur rendement habituel et ont manqué de fraîcheur physique." Mais comme le souligne également le président, un club comme l’OM doit pouvoir gérer ces paramètres ou sinon, cela prouve finalement qu’une seule chose : "l’OM est à sa place dans ce championnat" étant donné que "notre instabilité reste notre marque première."
Dans sa déclaration, le président marseillais a enfin reparlé des objectifs du club, qui semblent de plus en plus loin aujourd’hui : "Il faudra maintenant compter sur des revers de nos rivaux mais je dois dire que ce soir, pour ce qui est de la Ligue des Champions, ça me paraît très compromis."

21:17 | Lien permanent

Réactions d'après match

Djibril Cissé : "On a eu beaucoup d'occasions que l'on a concrétisé trop tard, eux ils ont eu deux occasions, ils ont été réalistes à 100 %. Pour l'Europe tout est encore possible mathématiquement, il faudra tout donner et éviter de perdre des points bêtes. On a utilisé tous nos jokers, il faudra tout gagner maintenant, il n'y a plus de calculs à faire. Si le penalty m'a fait du bien ? Non. Ce soir on a perdu, que je marque ou pas le résultat est le même. Sur le plan personnel ça me fait un but en plus mais ça ne m'intéresse pas. J'aurais préféré gagner 1-0 et que ce soit même Carrasso qui marque (sic) ça n'aurait pas été un problème."

Ulrich Le Pen
: "Ca fait six points en deux matchs contre Marseille. C'était une fête ce soir, on a fait preuve de solidarité. L'équipe a fait un gros match, en plus on a enfin marqué des buts. Cela a libéré tout un stade, c'est bien pour le public."

Albert Emon : a relevé qu’une fois de plus cette saison, l’OM n’a pas réussi à prendre des points contre une des petites équipes de notre championnat. "On a une équipe qui fait des gros matchs contre des grosses équipes et on  n’arrive pas à se motiver ou à se transcender contre des équipes qui jouent le maintien" explique l'entraîneur sur OMTV. Ce nouveau revers olympien, Emon l’explique tout simplement par un véritable manque de combativité. "Les Lorientais ont été plus dynamiques, plus agressifs et ont fait plus d’efforts sur le terrain […] Les matchs ont peut les perdre, mais à un moment donné, il faut se donner et ne pas jouer seulement 15 minutes !"
Comme son président, l’entraîneur phocéen finit par croire qu’au final, "peut-être qu’on est là où l’on doit être par rapport à l’effectif qu’on a…". Mais comme à son habitude, il se refuse de baisser les bras :"Il reste huit matchs et il ne faut pas désespérer même si là, on a subi un échec important […] qui veut peut-être dire qu’on a pas la tête à vivre une fin de championnat extraordinaire."


 
Toifilou Maoulida :a failli sauver l’OM en obtenant un penalty et en égalisant juste après. Mais malheureusement, il a buté sur Riou car il pense "avoir perdu du temps en regardant l’arbitre de touche pour savoir s’il avait levé son drapeau." Maoulida sait qu’il fallait à tout prix faire un résultat à Lorient et en perdant encore de nouveaux précieux points, il ne reste maintenant plus qu’à battre Lille et voir après. "Il faut se remettre en question et faire un résultat contre Lille car c’est un concurrent direct pour la Ligue des Champions."
Mais si l’OM n’aborde pas les dernières rencontres qu’il lui reste, notamment celles à l’extérieur avec un autre état d’esprit, les objectifs du club ne pourront pas être atteints. "Quand on joue contre des soit disant petites équipes, ils sont motivés à 300% et si nous on ne se met pas à 500% pour les enfoncer, on va toujours perdre à l’extérieur." C’est bien beau de le constater et de le dire mais ça serait encore mieux de l’appliquer.

Samir Nasri  :était évidemment très déçu après cette nouvelle défaite de l’OM. Il parle ainsi d’une "cruelle désillusion" qui le mine d’autant plus que Samir pense qu’il y avait largement la place de mieux faire : "Même en étant beaucoup moins bien qu’à l’accoutumée, on s’est procuré pas mal d’occasions mais malheureusement, on n’a pas su les mettre au fond."
Si l’OM a su réagir en fin de match, Nasri note également qu’il est toujours "dommage qu’on se réveille quand on est mené 2-0…" Emoussé après son match avec l’équipe de France, Samir ne veut pas se trouver d’excuse : "Il ne faut pas mettre tout sur le compte de la fatigue, c’est surtout qu’on n’a pas fait le match qu’il fallait."
Enfin, comme ses partenaires, il se projette sur la prochaine rencontre face à Lille… "Pour accrocher la Ligue des Champions, on sait qu’il faudra faire le plein à domicile donc il faudra battre Lille."

21:15 | Lien permanent

Lorient 2-1 OM : Coup d'arrêt à Lorient

L'OM s'est incliné à Lorient avec une défaite qui s'est dessinée en deuxième période. Après les buts de Saïfi (60e) et Le Pen (74e), c'était Cissé qui réduisait le score sur penalty.

LORIENT 2-1 OM

1-0 : Saïfi (60e)
2-0 : Le Pen (74e)
2-1 : Cissé s.p. (80e)

La belle réaction olympienne qui s’était installée depuis le nul à Gerland a subi une difficile sortie de route ce samedi à Lorient. Pas vraiment dominés au Moustoir, les Olympiens ont connu un passage délicat après l’heure de jeu qui s’est vite matérialisé par deux buts bretons. La réduction du score de Djibril Cissé en fin de match n’aura malheureusement pas été suffisante.
Car autant la première période fut terne, autant la seconde – surtout les 30 dernières minutes – fut très animée. Mené de deux buts, l’OM a subitement relevé la tête après le but de Cissé. Ainsi, la toute fin de partie offrit un siège lorientais devant ses buts qui aurait pu craquer devant Maoulida et surtout Pagis, dont la tête flirta avec la transversale.
«Il faut jouer pendant 90 minutes et pas seulement 15 minutes» appuyait Albert Emon dans les couloirs du Moustoir. Une réflexion qui pouvait être appliquée à tous les acteurs du match durant les 45 premières minutes. Malgré un début de partie tonique de Lorient avec notamment la bonne reprise de Saïfi (7e), les débats ne furent guère enthousiasmants en première mi-temps.
Le néo international Samir Nasri se signalait quand même par deux tirs rasants captés par un Rémy Riou (13e, 25e) sur lequel Djibril Cissé butait en face à face après une belle ouverture de Valbuena (19e). Le buteur du match aller Gignac clôturait la mi-temps d’une frappe contrée de la jambe par Carrasso (52e).
A la pause, Albert Emon revoyait sa défense en changeant Bostjan Cesar par Salomon Olembé. Le capitaine du jour, Lorik Cana passait alors en défense centrale pour y apporter sa fougue. Cette arrière-garde «new look» n’allait pourtant avoir le temps de se régler. Un quart d’heure après le retour des vestiaires, c’était Lorient qui se montrait le plus incisif. Auteur d’une première tête de peu au-dessus (52e), Rafik Saïfi ouvrait la marque sur un énième centre de Gignac. De la tête et entre les deux défenseurs, il trompait Carrasso de la tête (60e, 1-0). Et l’attaquant algérien d’inscrire le premier but des Merlus en L1 depuis six matches !
S’ouvrait alors le quart d’heure rentable des Lorientais. Gignac était encore décisif avec son corner au premier poteau pour Le Pen qui, d’une reprise originale, envoyait le ballon sous la barre de Carrasso (74e, 2-0).
L’embardée olympienne était finalement consécutive à la faute de Morel sur Maoulida dans la surface bretonne. Cissé transformait le penalty (80e, 2-1) mais aussi  le visage de l’OM dans les dix minutes finales. Sur une belle ouverture de Nasri, Maoulida voyait son tir contré par la sortie rapide d’un Riou décisif (86e). Sur la corde raide, les Bretons étaient ensuite tout heureux de voir que Pagis ne redressait pas suffisamment sa tête à bout portant après un beau service de Zubar (89e). Mais, au coup de sifflet final, les Merlus devaient aussi se féliciter d’être la première équipe a avoir gagné ses deux matches contre l’OM cette saison et surtout leur premier depuis six rencontres.
Pour les Olympiens, la déception est certes grande après un revers qui ne devrait pourtant avoir beaucoup d’incidences au classement. Au pire, après la journée qui se jouera dimanche et mercredi, ils n’auront que cinq points de retard sur la troisième place. Ce qui ne doit pas enlever le caractère hautement important de la réception de Lille dimanche prochain.

21:12 | Lien permanent

vendredi, 30 mars 2007

Matuidi pisté ?

Malgré l'incertitude qui plane encore sur l'avenir à l'OM, les dirigeants travaillent à la conception de l'équipe pour la saison prochaine. José Anigo le directeur sportif multiplie les déplacements.

Le directeur sportif de l'OM, a supervisé il y a quelques temps, l'attaquant de Gueugnon Guillaume Hoareau. Selon le magazine France-Football de ce vendredi, José Anigo a assisté mardi à la défaite des Espoirs français face à la Norvège (0-1). Accompagné de Roland Gransart le directeur du centre de formation, les deux hommes auraient supervisé le milieu défensif de Troyes Blaise Matuidi. Il pourrait prendre la place dans l'effectif marseillais de Modeste M'Bami dont les performances sont jugées insatisfaisantes par le club marseillais.

20:09 | Lien permanent

Pape Diouf pas candidat au rachat sauf....

Pape Diouf le président de l'Olympique de Marseille s'est posé en candidat potientiel au rachat de l'OM si RLD le sollicitait.

medium_2783.12.jpgToutefois à un entretien accordé à l'Agence de Presse Sénégalaise, Pape Diouf a souligné que " Par courtoisie et par respect vis-à-vis de Robert, je ne me permettrai pas de me présenter en acheteur de l'OM'' alors que le principal actionnaire est toujours vendeur du club marseillais après l'échec de la reprise par Jack Kachkar. Mais le Sénégalais se garde une porte de sortie au cas où si Robert Louis Dreyfus s'avisait un jour de le placer dans une situation de racheteur du club ''il le ferait'', a-t-il dit avant d'ajouter : ''le plus important est que la place où je suis, je reste quand même le premier responsable du club, c'est moi qui en assure la gestion, la légitimité, je crois que c'est déjà pas mal'' conclut Pape Diouf à l'APS.

20:08 | Lien permanent

Droits TV : TF1 veut continuer Téléfoot malgré tout

Après avoir perdu les droits du magazine dominical du football au profit de France 2, TF1 a décidé de poursuivre son magazine Téléfoot, dont la marque lui appartient.

Dans un communiqué TF1 dit "avoir renoncé" à payer les droits pour les images télévisées des Ligues 1 et 2 et Coupe de la Ligue, a indiqué la chaîne privée vendredi, après l'annonce de l'attribution à France Télévisions des droits du magazine dominical consacré à ces championnats. "Téléfoot", qui est le nom de ce magazine dominical, "reste sur TF1 car la marque "Téléfoot" appartient à TF1", a précisé la chaîne, interrogée par l'AFP. TF1 "a juste renoncé aux images", a-t-on ajouté. Le magazine, qui fêtera ses trente ans en septembre prochain, ne pourra cependant pas diffuser les images des matches des Ligues 1 et 2 et de la Coupe de la Ligue.

20:07 | Lien permanent

France 2 s'offre Téléfoot !

L'attribution des droits audiovisuels de la Ligue a réservé une grosse surprise : le magazine du dimanche a en effet été attribué à France 2, ce qui signifie la fin de Téléfoot dans sa forme actuelle sur TF1. Voici le communiqué de la LFP :

"Le magazine du dimanche est attribué à France 2 pour la saison 2007/2008.Le dossier présenté par France 2 est le meilleur tant sur le plan qualitatif que sur le plan financier, avec une offre financière largement supérieure au prix du contrat actuel.L’exposition proposée par France 2, à savoir une première partie entre 12h et 13h et une seconde partie entre 13h15 et 13h35, permettra à un public encore plus nombreux de suivre le magazine du dimanche.
De plus, ce magazine sera entièrement consacré au football professionnel français (Ligue 1, Ligue 2, Coupes nationales)."
A noter que TF1 continuera à diffuser l'émission Téléfoot (puisque la marque "Téléfoot" appartient à la chaîne) mais évidemment sans les images des buts du championnat de France. Côté France 2, on assure un programme dense : "Compte-rendu exhaustif des matches, reportages, décryptage de l'actualité des compétitions et mise en valeur de leurs acteurs constitueront l'ossature de ce nouveau magazine, qui sera mis à l'antenne dès le 29 juillet 2007" précise-t-on chez la chaîne du service public.

20:06 | Lien permanent

Samir Nasri joueur du mois de L1 ?

Brillant avec l’OM, culotté et performant lors de sa première sélection avec les Bleus, Samir Nasri figure, avec Mickaël Landreau et Mickaël Isabey, parmi les trois nommés pour le meilleur joueur du mois de mars 2007. Le vote a débuté sur le site de l'UNFP (www.unfp.org).

20:04 | Lien permanent

Lorient-OM, présenté par Cédric Carrasso

Après deux semaines de trêve, le championnat reprend ses droits, avec en ouverture le déplacement de l’OM (8e) à Lorient (13e), samedi à 17h10. Une rencontre que nous présente Cédric Carrasso, portier olympien mais aussi ancien voisin guingampais.

LORIENT-OM
30e journée de L1
31/03 à 17h10 - Stade du Moustoir
Arbitre : Stéphane Moulin

Diffusé en direct sur C+ (en différé à minuit sur OMtv)


LE MATCH ALLER


C’était dans une période difficile où l’on sortait d’une mauvaise série. On avait vu une équipe de Lorient opportuniste et une équipe de Marseille qui avait la tête un peu sous l’eau. Dans une période où le groupe doutait beaucoup. Nous n’étions vraiment pas bien. Nous enchaînions les défaites, et pas que des défaites que l’on va qualifier de «normales». C’était notre deuxième défaite au Vélodrome, après celle concédée face à Lyon. C’était un match que l’on se devait de gagner à tout prix. Mais maintenant c’est du passé.

L’ADVERSAIRE


C’est une belle équipe de ballon. Je connais cette formation depuis quelques années. Qu’elle soit 3e, 10e ou dernière, c’est une équipe qui ne changera pas de style de jeu. De par son entraîneur, elle a envie de jouer au ballon et produire du beau football.

 

SES SOUVENIRS DE BRETAGNE


Durant mon prêt à Guingamp, je me suis beaucoup baladé dans cette région. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié mon passage là-bas. Je dirais que parfois cette Bretagne me manque parfois car elle à des valeurs que j’aime bien. Et c’est vrai que pour se retirer du climat agité du sud, on aimerait un peu plus souvent  y retourner. Je n’ai malheureusement pas trop le temps, mais je vais essayer de le prendre plus tard.

LE MATCH DE SAMEDI


Il doit nous permettre de confirmer notre mieux. Avec notre nul à Lyon et notre belle victoire contre Nice, on se doit d’aller prendre des points à Lorient.
On retrouve de bonnes sensations. On est prêt pour le sprint final et la coupe de France.
Ca va être très serré. Seulement Lens a pris un petit avantage pour l’instant. Mais cela va être indécis jusqu’au bout. Depuis le début de saison, l’objectif du club était d’accrocher une place en Ligue des Champions. On va essayer de s’y tenir jusqu’au bout.


LE GROUPE MARSEILLAIS

Gardiens : Carrasso, Hamel
Défenseurs : Taiwo, Civelli, Cesar, Cantareil, Zubar
Milieux : Cana, M'Bami, Olembe, Nasri, Valbuena, Oruma
Attaquants : Arrache, Niang, Pagis, Maoulida, Cissé
 

LE GROUPE LORIENTAIS

Gardiens : Riou, Cappone
Défenseurs : Morel, Marchal, Ciani, Jallet, Genton, Moullec, M. Boutruche
Milieux : Ewolo, Mansouri, Abriel, Taïder, Le Pen
Attaquants : Gignac, Saïfi, Bourhani, Marlet.

20:00 | Lien permanent

All the posts