Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 31 mars 2007

La réaction de Pape Diouf

Certainement pour la première fois depuis le début de la saison, le président de l’Olympique de Marseille, Pape Diouf, s’est montré très pessimiste pour la suite de la saison au micro d'OMTV. 

medium_2682.12.jpg Il note ainsi que l’OM "a perdu de manière assez indiscutable" contre une équipe de Lorient qui était loin d’être à la fête ces dernières semaines.
Sans le prendre comme excuse, Diouf met tout de même en avant les nombreuses absences :"Il est vrai qu’il nous manquait en défense Julien Rodriguez et Habib Beye qui sont des stabilisateurs et notre défense a eu du coup du mal à trouver ses marques." En prenant deux buts quasiment coup sur coup, l’OM avait laissé passer sa chance même si l’espoir a demeuré jusqu’à la fin de la rencontre. "A la fin, les péripéties du matchs pouvaient nous être favorables et nous permettre de revenir mais ce ne fut pas le cas."
Autre paramètre en prendre en compte, la fatigue des internationaux… : "Des garçons comme Samir Nasri et Mamadou Niang n’ont pas eu leur rendement habituel et ont manqué de fraîcheur physique." Mais comme le souligne également le président, un club comme l’OM doit pouvoir gérer ces paramètres ou sinon, cela prouve finalement qu’une seule chose : "l’OM est à sa place dans ce championnat" étant donné que "notre instabilité reste notre marque première."
Dans sa déclaration, le président marseillais a enfin reparlé des objectifs du club, qui semblent de plus en plus loin aujourd’hui : "Il faudra maintenant compter sur des revers de nos rivaux mais je dois dire que ce soir, pour ce qui est de la Ligue des Champions, ça me paraît très compromis."

21:17 | Lien permanent