Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 21 mars 2007

Albert Emon : «On ne devra pas négliger le jeu»

Invité de l'émission d'OMtv, l'Oeil du Coach, Albert Emon a évoqué la victoire contre Nice mais aussi la trêve internationale que nous vivons actuellement avant une fin de saison palpitante.

UN ETAT D’ESPRIT RETROUVE ?

"C’est comme ça depuis le début. Ce sont des joueurs qui veulent remplir leur mission à 100% depuis l’entame de la saison. Il y a eu des moments difficiles et il y en aura encore. Un joueur qui joue à l’Olympique de Marseille évolue devant 60.000 personnes à chaque match à domicile et il sait qu’il doit être très performant tout le temps. Ce n’est pas évident pour eux mais je sais aussi qu’il faut avoir des joueurs très compétitifs surtout mentalement.
Il y a d’autres clubs comme ça où les supporters attendent beaucoup des joueurs de la 1ère à la 95ème minute comme à Saint-Etienne ou à Paris par exemple. D’autres clubs en revanche sont plus tranquilles et peuvent jouer un foot plus attentiste. A l’OM, nous sommes dans l’obligation de fournir tout le temps un football de grande qualité ce qui n’est pas toujours facile.
On a vu des joueurs comme Franck Ribéry, qui a cassé la télévision l’an passé et qui connaît des problèmes physiques cette saison. Même chose pour Wilson Oruma qui a été très utile l’an passé.
Je pense donc que les joueurs veulent vraiment remplir leur mission mais ce n’est pas toujours facile. A présent, chaque match sera une grande vérité en terme de résultat et plus forcément en terme de jeu. Jusqu’à présent, on a privilégié le jeu et, même si on veut des résultats, on ne devra pas négliger le jeu. Contre Nice, on a réussi à proposer du jeu et il faudra continuer à le faire avec une grande discipline pour gagner des matches."

DOUBLE IMPERATIF CHAMPIONNAT/COUPE

"Il n’y a qu’un objectif, c’est gagner des matches que ce soit en championnat ou en coupe de France. L’effectif est là, c’est un effectif de qualité et il faut dire désormais que le collectif prime sur le joueur individuellement. Face à Nice, Valbuena ou Olembé ont pu se fondre dans un collectif qui était performant et bien en place. Cela a permis d’avoir ce bloc équipe assez resserré pour que Nice ne puisse pas respirer."

LA TREVE INTERNATIONALE

"Ce qui m’importe le plus, c’est de retrouver des joueurs en bonne santé au retour de leurs matches en sélection. On sait déjà qu’Habib Beye s’est blessé à la cheville avec le Sénégal ce qui est problématique. On a eu aujourd’hui (mercredi) le sélectionneur du Sénégal et les nouvelles sont plutôt rassurantes. D’autres joueurs comme Cana ou Cesar vont jouer deux matches dans une période rapprochée. On verra donc comment ils vont revenir. Il faudra juste que l’on ait un effectif compétitif pour finir la saison."  

PROCHAIN MATCH A LORIENT

"Ca va être difficile. On sait qu’il s’agit là d’une équipe qui essaie de faire du jeu à domicile et ils n’ont pas trop connu de grosses déconvenues depuis le début de la saison. A nous de prendre les matches un par un et surtout avec l’état d’esprit affiché contre Nice avec cette même volonté de s’imposer et beaucoup de réflexion quand même. On va donc aller à Lorient pour essayer de s’imposer."

LA REUNION A LA FFF LUNDI AVEC LES ENTRAINEURS DE L1

"Cela faisait longtemps que ça n’avait plus été fait. Cette réunion a permis de faire un peu de relationnel entre tous les entraîneurs du championnat car on est tout le temps en train de se regarder en chiens de faïence dans les couloirs. Là, nous avons pu discuter et communiquer sur différents sujets. Il y a eu des rappels sur les efforts qui ont pu être fait en terme de structures mais il y a eu aussi des intervenants médecins et ostéopathes ce qui nous apporte un plus dans notre métier.
Nous avons également abordé le sujet du calendrier, celui que nous avons en France est assez bien établi. Il y a toujours des petites réformes que l’on peut faire. Notamment à propos des convocations d’internationaux à proximité des finales de coupe de France ou de coupe de la Ligue, ce qui nous empêcherait de préparer ces matches importants. Mais, globalement, je ne pense qu’il y ait beaucoup de changements qui puissent être fait.
Il faut juste que tout le monde y trouve son compte avec en particulier les chaînes de télé qui diffusent les rencontres et il faut faire avec."  

22:24 | Lien permanent