Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 18 mars 2007

Après OM 3-0 Nice

En battant Nice, l’OM a bonifié son nul conquis à Gerland. Pape Diouf affiche sa satisfaction, complimente la titularisation réussie de Mathieu Valbuena, et souligne le « regroupement démoniaque » dans la course à la 3e place. L’analyse du Président, au micro d’OMtv.

LA PERFORMANCE


Nous avons tout lieu d’être satisfaits. Nous étions attendus au tournant après notre bonne prestation de Gerland. Et justement, le problème soulevé était notre absence de constance dans la performance.
Il faut reconnaître également que la réussite était de notre côté samedi soir. Puisque très tôt nous avons eu des occasions et nous avons su les concrétiser, reléguant de fait les Niçois dans leur camp. On a eu le geste qu’il fallait aux moments cruciaux. Et c’est là tout le mérite des joueurs.
En 2e mi-temps, nous avons ensuite contenu une équipe niçoise relativement inoffensive. Quand l’équipe olympienne joue à ce niveau, à ce tempo, il est difficile de la battre.

LA SATISFACTION VALBUENA


Nous savions que le petit avait des qualités. Il en avait fait preuve dans les bouts de matches auxquels il avait pris part avant Nice. Il a démontré ces qualités-là et justifié que nous l’enrôlions alors qu’il évoluait en National.

LA BONNE OPERATION AU CLASSEMENT


Si on considère l’ensemble des résultats de la 29e journée, on peut dire que nous avons passé une bonne soirée. On observe à présent un regroupement démoniaque dans le haut du classement. Il laisse toutes les portes ouvertes, et toutes les hypothèses possibles.
Nous vivons un championnat particulièrement nivelé. Tout peut arriver. D’une journée à l’autre, les positions changent et le classement se resserre. De la 3e à la 14e place, toutes les équipes se tiennent dans ce que l’on peut appeler un mouchoir de poche. Cela doit attiser notre vigilance, et surtout l’idée de ne pas nous relâcher.

LA TROISIEME PLACE


C’est une place courue par tout le monde. Même Nancy, qui est aujourd’hui 14e, compte 36 points et peut donc encore y prétendre. Si Lyon, et à un degré moindre Lens, ont pris leurs distances, on peut penser que tous les rivaux ensuite sont toujours en situation de revendiquer cette troisième place.

FAIRE LE PLEIN A DOMICILE


Il nous reste 5 matches au Vélodrome et 4 à l’extérieur d’ici la fin du championnat. Il faut effectivement faire le plein chez nous. C’est le minimum qu’on peut demander à l’équipe. Encore qu'on rappellera que parmi nos futurs hôtes il y a deux ténors, si je puis dire, Lille et Sochaux.
Cela dit, il s’agira aussi d’essayer de nous imposer à l’extérieur, cela afin de consolider et de confirmer notre position.

UNE NOUVELLE SERIE POSITIVE


Si nous devions faire l’inventaire de nos carences cette saison, il y en aurait deux. Le manque de constance dans la performance, je l’ai dit, et le manque de force mentale quand nous étions menés à la marque. A ce titre, il est vrai que depuis Lyon, c’est comme si nous renouions avec une nouvelle série. J’espère que ce sera là la série finale, et qu’elle nous permettra de marquer durablement notre territoire.

19:33 | Lien permanent