Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 16 mars 2007

OM-Nice : Un derby pour renouer avec la victoire

Une semaine après avoir redressé la barre à la faveur d’un bon match nul à Gerland, les Olympiens doivent confirmer en renouant avec la victoire, face à Nice, samedi soir au Vélodrome.

OM-NICE
29e journée de L1
17/03 à 20h00 - Stade Vélodrome
Arbitre : Stéphane Lannoy

« Ca commence à faire un petit peu long !», répondait jeudi soir Samir Nasri à une question sur le temps qui s’est écoulé depuis la dernière victoire de l’OM en championnat (24 janvier, ndlr).
L’impatience marseillaise de renouer avec le succès répond surtout à un impératif. Celui de bonifier le point arraché aux Lyonnais. Et ainsi confirmer un repositionnement dans les hautes sphères de Ligue 1.
A 10 journées de la fin, quatre points séparent les Olympiens de la troisième place. Le mal est moindre compte tenu de la période de creux qu’ils ont traversée jusqu’à leur déplacement à Lyon. « Maintenant, on n’a plus de temps à perdre. Il faut être très performant », somme Albert Emon.

Faire le jeu et concrétiser


Paris, Nantes et Lens sont les derniers visiteurs du Vélodrome. Ils en sont repartis avec un ou trois points. Et les hôtes olympiens avec des regrets.
Les Marseillais ont en effet en revanche dominé chacune de leurs récentes réceptions. En vain. Faire le jeu et concrétiser ne sont pas allés de pair. Un nouveau cas d’école est programmé samedi soir, avec la venue d’une formation niçoise qui « signerait » sans hésiter, selon l'expression consacrée, pour un partage des points.
« Il va falloir bétonner, et même mettre du grillage ! Et essayer d'envoyer quelques « flèches » de temps en temps », recommande ainsi l’aiglon Olivier Echouafni à ses troupes, avec un sens certain de la métaphore.
L’OM est prévenu. De sa bonne gestion d’une domination annoncée viendra le succès.
« A un moment donné on aura la clé du problème et il faudra ouvrir la porte pour marquer ce but qui nous permettra de gagner ce match », acquiesce Albert Emon.

Des absences à déplorer


Pagis suspendu. Ribéry et Oruma convalescents. L’OM n’est pas au complet pour le derby. Mais son adversaire n’est pas mieux loti puisque plusieurs de ses titulaires resteront à quai (le défenseur Apam, et les milieux Vahirua et Ederson).


LE GROUPE MARSEILLAIS

Gardiens : Carrasso, Hamel
Défenseurs : Beye, Zubar, Cantareil, Taiwo, Civelli, Cesar
Milieux : Cana, Nasri, Olembe, M'Bami, Valbuena, Arrache
Attaquants : Cissé, Maoulida, Niang, Sergio
 

LE GROUPE NICOIS

Gardiens : Letizi, Lloris
Défenseurs : Abardonado, Fanni, Gace, Kanté, Scotto, Varrault, Veigneau
Milieux : Balmont, Diakité, Echouafni, Larbi, Rool
Attaquants : Bellion, Camara, Koné, Laslandes

21:15 | Lien permanent