Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 12 mars 2007

Réactions d'après match (2)

Mamadou Niang : était évident très content d’avoir égalisé. Il est revenu au micro de Canal + également sur sa deuxième occasion : "J’aurais pu frapper de suite mais au moment où je lève la tête, je vois Coupet juste en face de moi donc il m’a surpris… mais j’aurais dû jouer comme d’habitude, la tête baissée et frapper direct (rires)." Cette dernière occasion manquée est évidemment préjudiciable mais l’OM a "pris tout de même un bon point" à Lyon. Cependant, Niang note aussi "que cela a été difficile sur la fin et que sans Carrasso, on serait reparti sans rien."

José Anigo
:a avoué lui au micro d'OMTV que l’OM avait "la possibilité de faire le hold-up sur la fin" mais que finalement, le match nul est équitable bien que "amplement mérité". Finalement, il note que "faire un nul à Lyon, c’est une bonne opération."
Du coup, ce petit point rend l’espoir… "Ce point là peut être le point de départ d’une fin de saison intéressante si on bat Nice… car on reviendra dans ce championnat pour le sprint final."
La fin de saison s’annonce donc encore largement intéressante d’autant que José Anigo n’oublie pas non plus de dire qu’une "finale de coupe de France nous tend les bras si on bat Nantes."
Enfin, le directeur sportif de l’OM note également que les dirigeants n’ont pas fait n’importe quoi en chamboulant tout : "Heureusement qu’il y a beaucoup de tranquillité et de sérénité […] je suis content pour tout le monde et surtout pour le club." Et comme souvent, Anigo ne pèse pas ses mots à l’encontre de ceux qui critiquent l’OM. "Il y a beaucoup de choses qui se disent et ça vient surtout de gens qui ont vécu dans ce club. Je me garderai de citer leur nom puisqu’il y a des avocats et une justice pour ça. Mais ces gens-là ‘pissent’ aujourd’hui sur les gens en place alors qu’ils ont fait des dégâts au club en partant notamment avec des grosses enveloppes."
Et quand on demande au directeur sportif marseillais une réaction par rapport à la déclaration amicale de Houllier, Anigo s’emporte une fois de plus : "Gérard Houllier a tendance à s’occuper de ce qui se passe chez les autres plutôt que chez lui. Il devrait donc en priorité s’occuper de son club et essayer d’abord de savoir comment on fait pour gagner une coupe d’Europe !" Sacré José…

 Pape Diouf :était content de ce "bon résultat" mais il tenait à souligner notamment qu’il était "plutôt satisfait par le fait que notre équipe a pu enfin rompre avec une habitude qui était qu’elle perdait tout le temps quand elle prenait le premier but…"
Du coup, "les ressources morales intéressantes" dont les Olympiens ont fait preuve peuvent laisser présager une fin de championnat tonitruante.
Diouf se tourne donc déjà vers le prochain match contre Nice s’annonce donc comme "un nouveau tournant", celui qui ramènera l’OM vers les sommets où éteindra le feu de paille que représentera alors ce match nul à Lyon.
Enfin, le président Olympien a avoué que "la fragilité" des semaines précédentes a poussé les dirigeants à réfléchir. "Ces expériences là nous ont instruits et nous ont amené à insister davantage sur l’aspect psychologique et mental ces derniers jours." Et Diouf de conclure : "Mathématiquement tout est encore possible et j’espère maintenant que les joueurs auront pris conscience de leur qualité.

zubar : «C'est le point du coeur, c'est une grosse bouffée d'oxygène», souligne Ronald Zubar, qui analyse ce match avec une once de regret, celui de ne pas avoir obtenu mieux. «Car avec un peu plus de réussite, on aurait pu marquer ce deuxième but. Mais les Lyonnais, de leur côté, se sont également procurés des occasions. Finalement, la match nul est donc équitable. Et puis ce point va nous stimuler.»

Zubar : Emon «est un humaniste»

Habib Beye : «On repart avec un certain capital confiance. On savait bien qu'on n'allait pas gagner 3-0, mais il fallait être costaud. On l'a été. Maintenant, il ne faudra pas être compétitif que contre Lyon.» 

 

08:11 | Lien permanent