Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 11 mars 2007

Gérard Houllier a convoqué un groupe de 19 joueurs pour la réception de Marseille dimanche. Jérémy Toulalan, suspendu contre la Roma fait son retour. En revanche, Claudio Caçapa et Fabio Santos ne sont pas retenus.

Quand Lyon, la meilleure équipe du pays, accueille l’OM, le club le plus populaire, c'est un "choc". Mais plus que la justification de ces statuts, c’est avant tout la capacité de réaction des deux formations qui sera observée à Gerland. Coup d’envoi à 21h.

LYON-OM
28e journée de L1
11/03 à 21h - Stade Gerland
Arbitre : M. Kalt
Diffusé en direct sur Canal+
 

 

Un OM outsider à Gerland


«Ne pas lâcher». Président, entraîneur, capitaine, l’injonction a circulé de bouche en bouche depuis la défaite face à Lens. Reste que les paroles doivent trouver un prolongement concret. «La meilleure des réponses c’est sur le terrain», a insisté Lorik Cana pour qui atteindre la troisième place est «difficile, mais toujours possible».
A la recherche d’une victoire en championnat depuis le 24 janvier (OM 3-1 Auxerre), l’OM affiche une volonté certaine de redresser la tête. Cela aurait sans doute été plus aisé sur un autre stade que Gerland. Qu’importe, on préférera se dire qu’une réaction sur les terres de la meilleure équipe du pays n’en aura que plus d’impact.
De fait, les Olympiens retrouveront leur statut d’outsiders. Il leur sied plutôt bien. «Tout le monde nous voit perdants dimanche», souligne Toifilou Maoulida. «Mais nous n’avons pas peur. Lyon peut gagner ses matches même en étant à 80% de son potentiel. A nous d’être au maximum. Nous avons la motivation et la capacité pour faire quelque chose. Il nous faut aller au combat».
Avec en tête, le souvenir du 31 janvier dernier quand deux buts de Pagis et Niang mirent l’OL KO. «Ca veut dire qu’on peut le faire… Et malgré tout le pessimisme qu’on peut voir sur vos visages, il m’appartient de croire qu’on peut faire un résultat à Lyon», a ainsi conclu Albert Emon, devant la presse vendredi.

Quel OL ?


Balayés de la Ligue des Champions dès les 8e de finale cette semaine, les Lyonnais ont créé la surprise, à leurs dépens. Ils n’ont plus que les « affaires courantes » du championnat à gérer, ainsi qu’une finale de Coupe de la Ligue, objectif minoritaire du club cette saison. Il est ainsi à propos de se demander dans quelles dispositions mentales les joueurs de Gérard Houllier vont aborder ces prochaines échéances quelque peu dénuées de sel quand on a visé la victoire suprême en Champions League.
Vont-ils évoluer en roue libre ? Ou bien mettre un point d’honneur à transformer l’ordinaire en extraordinaire ? Et au-delà de ça, le fait de recevoir l’OM plutôt qu’une formation moins huppée et moins médiatique, ne change-t-il pas la donne ?
Oui, pense Albert Emon. «Pour eux aussi c’est presque une chance de rencontrer l’OM et de faire un grand match. Le public lyonnais va attendre l’Olympique de Marseille de pied ferme, les joueurs vont avoir envie de manger du Marseillais. Pour eux c’est presque encore un match de coupe d’Europe qui les attend et nous aussi».
A contrario, nul n’a oublié qu’après l’élimination contre Milan l’an dernier, l’OM était venu s’imposer à Gerland, en Coupe de France. Bis repetita dimanche ?


 

LYON-OM : A SUIVRE SUR OM.NET ET OMTV

OM.net : Rendez-vous sur le site officiel dès 20h pour suivre l'avant-match en photos et en échos depuis Gerland, puis le Live de la rencontre à 21h. Avant de consulter notre reportage complet sur la rencontre.
OMtv : Direct d'avant-match à 20h30, direct d'après-match dès le coup de sifflet final, et diffusion du match en différé à minuit

 

LE GROUPE MARSEILLAIS

Gardiens : Carrasso, Hamel
Défenseurs : Beye, Zubar, Cantareil, Taiwo, Civelli, Cesar
Milieux : Cana, Nasri, Olembe, M'Bami, Valbuena
Attaquants : Cissé, Maoulida, Pagis, Niang, Arrache
 

LE GROUPE LYONNAIS

Gardiens : Coupet, Vercoutre
Défenseurs :
Réveillère, Cris, Abidal, Clerc, Müller, Squillaci
Milieux :
Toulalan, Juninho, Källström, Tiago, Diarra
Attaquants :
Malouda, Fred, Benzema, Barros, Govou, Wiltord

00:13 | Lien permanent