Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 05 mars 2007

Réactions d'après match

Lorik Cana et Eric Carrière sont revenus dès la fin du match sur cette défaite olympienne, au micro de Canal+.
 
Lorik Cana : "C'est difficile. On a essayé de produire des efforts. On savait que c'était un petit tournant même si rien n'est terminé. Ne pas gagner à domicile, c'est dur. On a manqué de tranchant sur la fin. Lens a joué très bien concentré et organisé. Ils ont réussi le match qu'il fallait. Il faut les féliciter pour cela. Nous, on va aller à Lyon dimanche prochain pour gagner... Il ne faut pas lâcher, on porte le maillot du plus grand club français. Il faut continuer..."

Eric Carrière : "Dans ce contexte, ici à Marseille, c'est encore mieux de fêter mon 300e match. Pour ma 100e, j'avais perdu 5-0... Si on veut jouer la ligue des champions, il faut faire ce genre de prestations."

 Seydou Keita :s'est dit "très content de revenir au Vélodrome" au micro d'OMTV. Après le match perdu face à Montceau en coupe, Lens voulait réagir :"Physiquement on était un peu émoussé en coupe. Ce sont des choses qui arrivent en football. Mais notre objectif en début de saison était de nous qualifier en Ligue des Champions..."
Sur le match en lui-même, Seydou estime que Lens a bien appliqué les consignes du coach en gardant le ballon : "On voulait d'entrée gêner les Marseillais. On l'a bien fait. On a su garder la balle dans les moments difficiles." Dans ce genre de match, le premier qui marque est souvent le vainqueur : "On a mis le but quand il fallait".
A propos du penalty litigieux, Seydou reconnaît que dès qu'il y a un contact dans la surface, l'attaquant est privilégié : "Là, l'arbitre peut siffler comme il peut ne pas le siffler" avoue Keita. "Sur le coup, j'ai vraiment cru qu'il y avait penalty indiscutable".

 Francis Gillot :estime que cette victoire à Marseille est "une bonne opération car l'OM est un candidat direct pour l'Europe". Gillot reconnaît tout de même que l'OM était sous pression : "Une victoire leur était indispensable. La pression du public et du résultat est difficile à gérer quand il faut gagner absolument." Si le match nul aurait été mérité pour l'OM, Gillot reconnaît que son équipe a réalisé le "coup parfait en deuxième mi-temps avec ce penalty". Avec 6 points d'avance sur le 3e, Lens a fait un grand pas vers la Ligue des Champions mais "rien n'est définitif dans ce championnat, même si avec 10 points d'avance sur Marseille, c'est déjà une bonne chose" ajoute l'entraîneur lensois.

Ronald Zubar
:est lui vraiment déçu : "On avait vraiment à coeur de gagner pour revenir dans la course..." Le penalty aura donc été le tournant... du match : "Pour moi il n'y a pas penalty. A la limite, prendre un but dans le jeu... Mais là un penalty, c'est frustrant" explique Zubar. Quoiqu'il en soit, il ne faut pas baisser les bras : "il faut rester mobilisé. On va aller à Lyon avec beaucoup d'ambitions." Ronald pense surtout aux supporters : "C'est rageant pour tout le monde, les supporters, les joueurs... On sait qu'ils sont déçus, mais nous aussi. On a besoin de tout le monde. Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir."

Mathieu Valbuena :a tenté d'amener un plus : "J'ai essayé d'apporter ce que je sais faire, de mettre de la vitesse dans le jeu" explique-t-il sur OMTV. Mais "le football est cruel" poursuit Valbuena, "Lens n'a pas eu beaucoup d'occasions. La seule occasion qu'il ont c'est ce penalty litigieux." Bien placé sur la touche, Valbuena estime qu'il n'y a rien : "Dindane se jette sur le contact avec Taye". Désormais il va falloir s'accrocher jusqu'au bout pour "chercher des points à l'extérieur". Quoiqu'il arrive, Valbuena estime que "mathétiquement ce n'est pas fini, on y croit toujours même si cela va être très compliqué. On va s'accrocher "

Samir Nasri :s'est montré très affecté par cette défaite : "C'est encore une contre performance devant notre public. Pour la champion's League cela va être très compliqué..." Le minot olympien juge que la troisième place "est jouable mais il faut se donner les moyens pour y arriver. Si on veut cette champion's league, il faut faire de grands matchs." Concernant le tirage au sort de la coupe de France, Nasri estime qu'il faut "se méfier de Nantes, on l'a vu en championnat. Mais le principal était de jouer à domicile."

 Pape Diouf :a indiqué qu'il y avait "beaucoup de déception car on misait énormément sur ce match". En regardant les autres résultats, en effet, la voie était "largement dégagée pour qu'on recolle au classement" estime Diouf. Si rien n'est fini, "on peut penser de maniere logique que la deuxième place est terminée. Mais avec ce championnat, on ne sait jamais." Au classement, Lens "a 10 points de plus que nous et parait nous avoir défnitivement distancé" explique Pape, "mais on peut toujours espérer des faux pas des uns ou des autres et une série pour nous". Le président de l'OM pense que certains joueurs ont une "peur assez paralysante (...) Un garcon comme Djibril incarne bien la défaite de ce soir. Il a été mis injustement à l'index car ce ne fut pas facile pour lui."

 

00:44 | Lien permanent