Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 04 mars 2007

OM-Lens : Faire tomber le dauphin

L'OM accueille ce dimanche des Lensois 2èmes du championnat mais sous le coup d'une élimination retentissante en coupe. «On est obligé de gagner ce match, quelque soit l’adversaire» prévient Albert Emon.

OM-LENS
27e journée de L1
04/03 à 21h00 - Stade Vélodrome
Arbitre : Stéphane Bré
Diffusé en direct sur Canal+ (en différé à minuit sur OMtv)


DE LA COURSE A LA LIGUE DES CHAMPIONS

La ribambelle de chocs se poursuit ce dimanche avec la réception du deuxième du championnat, le RC Lens. Après la défaite à Toulouse et avant le déplacement à Lyon, les Olympiens ne pensent qu’à la victoire, ce qu’ils n’ont plus connu en L1 depuis cinq journées. «On est obligé de gagner ce match, quelque soit l’adversaire» annonce Albert Emon, le signe de l’importance de cette rencontre.
«Ca fait déjà un moment qu’on nous parle de tournants mais il est vrai que ce match face à Lens est important, poursuit Cédric Carrasso, l’objectif du club est de se qualifier en Ligue des Champions et Lens compte déjà 7 points d’avance sur nous. On ne peut pas se permettre de leur en laisser davantage.»
Car bien que pour l'heure légérement détaché du groupe de poursuivants, Lens ne serait plus qu’à 4 unités de l’OM en cas de victoire marseillaise ce dimanche. Tout deviendrait possible…

DES EFFETS DE LA COUPE DE FRANCE

Une élimination (1-0) face au club amateur de Montceau-les-mines (CFA), une qualification assez large (5-0) face à Vannes (National), les quarts de finale de coupe de France auront eu des saveurs bien opposées pour Lensois et Marseillais. Mais quelles peuvent en être les conséquences ?
A l’OM, la qualif’ a déjà permis aux attaquants de se refaire la main en marquant des buts après une période un peu difficile. «Nos attaquants ont repris confiance, ils ont tous marqué en coupe de France, c’est une bonne chose» note un Samir Nasri qui prendra à nouveau le jeu à son compte en l’absence de Franck Ribéry.
De manière générale, l’OM s’est donc rassuré alors que du côté lensois l’élimination a laissé place à une certaine gueule de bois. «Si on joue comme ça à Marseille, on va en prendre trois» prévenait ainsi le coach Francis Gillot ce vendredi dans les colonnes de La Voix des Sports.
Les Olympiens, eux,  ne comptent pas sur une démobilisation lensoise dimanche. «Ils peuvent avoir un sursaut d‘orgueil en ayant à cœur de montrer que ce qui s’est passé n’est un incident de parcours» remarque dans ce sens Samir Nasri.

DU CONTROVERSE MATCH ALLER

Lens-OM, 9e journée, le 15 octobre 2006. L’OM mène 1-0 suite à un penalty de Mamadou Niang (63e) mais l’issue de la partie va vite tourner à la controverse. 79e minute de jeu, sur un coup franc, le défenseur lensois Hilton simule un ceinturage de Lorik Cana et obtient un penalty que Dindane transformera pour un score final de un but partout.
Le défenseur brésilien sera suspendu par la LFP pour ce geste mais le résultat reste : l’OM a perdu deux points qui lui étaient voués dans le Nord.
Presque cinq mois plus tard, au moment des retrouvailles, l’atmosphère s’est bien apaisée. «Il ne faut pas penser au match aller, on risquerait d’être frustré. Ce match est un tout autre match. On est dos au mur et on a une obligation de résultat. Point final» déclare Samir Nasri en allant dans le même sens que Ronald Zubar récemment dans nos colonnes.
Il ne reste peut-être que Cédric Carrasso qui garde sûrement en mémoire ce but qu’il n’aurait pas du encaisser et qui consent à lâcher : «Il y a toujours une revanche quelque part...»


LE GROUPE MARSEILLAIS

Gardiens : Carrasso, Hamel
Défenseurs : Beye, Zubar, Rodriguez, Taiwo, Civelli
Milieux : Valbuena, Cana, M'Bami, Nasri, Olembe, Arrache
Attaquants : Niang, Pagis, Maoulida, Cissé
 

LE GROUPE LENSOIS

Gardiens : Chabbert, Itandje
Défenseurs : Barul, Bisevac, Coulibaly, Demont, Gillet, Hilton, Ramos, Tixier
Milieux : Carrière, Se. Keita (cap), Si. Keita, Kovacevic
Attaquants : Boukari, Dindane, Jemaa, Monterrubio

11:53 | Lien permanent