Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 13 février 2007

Albert Emon : «L’OM fait du jeu»

Lors de l'émission d'OMtv l'Oeil du Coach, Albert Emon, est revenu sur la défaite à Bordeaux et sur les difficultés actuelles en attaque. "les joueurs mouillent vraiment le maillot mais ce n’est pas encore suffisant" dit-il.

L'analyse de la défaite à Bordeaux


«Qu’est ce qu’on peut retenir de ce match ? Une chose, c’est que les éléments et en particulier la pluie nous ont énormément gêné en deuxième mi-temps et ne nous ont pas permis de continuer à développer notre jeu. Mais il faut se rappeler que, par des options et un choix de joueurs, on a su proposer du jeu en première mi-temps en gardant surtout une sécurité défensive.
On a beaucoup parlé d’organisation et de joueurs à vocation offensive mais on n’a pas été en insécurité défensive à cause de cela.
La seule chose qui a manqué, ça reste les buts. Cela fait trois matches que nous sommes énormément frustrés et les joueurs ont envie de montrer haut et fort les ambitions du club. Mais, malheureusement, on a pris qu’un point en trois matches.»  

Une baisse en 2ème période


«On a eu envie de manière intelligente. Nos attaques étaient précises. C’est pourquoi cette première mi-temps laisse tant de regrets. Marquer un but à ce moment-là aurait pu tout changer mais notre équipe est assez jeune et elle n’arrive pas toujours à garder un fil conducteur et une mentalité agressive pendant 90 minutes. J’ai vu des joueurs déçus à la mi-temps ce qui est dommage car un match dure deux fois 45 minutes.
Cependant, la déception vient aussi d’un manque de réalisme au Mans, de la possibilité de gagner contre Paris et de ne pas l’avoir fait… Je suis déçu pour eux car ils font du jeu et veulent gagner les matches mais ça ne nous sourit pas actuellement.»

Une attaque qui doute ?


«L’OM fait du jeu et les joueurs mouillent vraiment le maillot mais ce n’est pas encore suffisant. Les petits détails font la différence dans les matches comme ça. On n’a pas marqué effectivement mais aussi il ne faut pas prendre de buts. En particulier ceux que l’on encaisse actuellement où on pourrait faire beaucoup mieux dans la concentration et dans la communication. Il y a peut-être un manque de maturité chez certains mais il faudra faire avec jusqu’à la fin de la saison.
Pour en revenir aux attaquants, je ne pense pas que Djibril (Cissé) doute, il a assez d’expérience. Mamadou (Niang) a certainement envie de marquer lui aussi mais il faut considérer qu’il a fourni énormément d’efforts et qu’il a fait un super match en étant dans tous les coups.
Mais je pense que le travail fourni cette semaine fera le nécessaire dans ce domaine.» 

Mickaël Pagis sur le banc


«C’est un choix. Dans une organisation de jeu, il faut que ce soit rationnel par rapport à l’occupation du terrain. Il faut mettre deux joueurs sur les côtés et ce sont Toifilou (Maoulida) et Mamadou (Niang) qui en profitent actuellement.
Ensuite, il y a deux autres joueurs à vocation offensive qui sont Franck (Ribéry) et Samir (Nasri) pour apporter du soutien à Djibril (Cissé). Après, si Micka (Pagis) doit jouer au milieu, il faudra bien que je lève un autre joueur.»

Nouveau changement d'entraîneur au FC Nantes


«Nantes est dans une période difficile. Ils essayent par tous les moyens de faire en sorte que ce club reste en Ligue 1. Le changement d'entraîneur, est-ce une bonne ou une mauvaise décision ? On s’en apercevra assez vite.
Quand Eo avait remplacé Le Dizet, on était allé jouer là-bas et on avait perdu. J’espère seulement que Der Zakarian et N’Doram ne feront pas de même dimanche.
Il peut y avoir des choc de toutes sortes chez eux dimanche. Les joueurs peuvent être révoltés, ils peuvent prendre leurs responsabilités car ils sentent que leur club est en danger... Mais travaillons pour nous en corrigeant tout ce qui ne va pas et Nantes, c’est Nantes.»

22:54 | Lien permanent