Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 11 février 2007

T. Maoulida : «Les armes pour les contrer»

L'attaquant olympien, Toifilou Maoulida, se montre ambitieux avant le déplacement à Bordeaux. "Offensivement, on a les atouts pour l’emporter" dit-il.

Toifilou, comment s’est passée la semaine de travail des Olympiens ?
C’était une semaine un peu bizarre car les internationaux n’étaient pas là. Ils ne sont revenus que jeudi mais on a eu le temps de tous se retrouver et l’ambiance est toujours là, ça va très bien. On a pu préparer sérieusement ce match à Bordeaux. On est concentré et on a envie d’aller faire un résultat.
Ce sera un match de prestige dans un stade plein. Les matches entre l’OM et Bordeaux sont toujours des affiches et des grandes rencontres à jouer…  

Comment voyez-vous ce match face à une équipe que l’OM n’a plus battu à l’extérieur  depuis des lustres?
On s’attend à un match très difficile. On nous le rabâche depuis le début de la semaine mais ça fait quand même trente ans que nous n’avons pas gagné là-bas. La saison passée, on menait 1-0 à dix minutes de la fin et on était alors en Ligue des Champions. Malheureusement, ils étaient revenus et on n’avait pas gagné.
Pour dimanche, les clés du match seront d’afficher un état d’esprit solidaire et d’aller au combat car ce sera un match engagé et il faudra répondre au défi physique. Les joueurs bordelais sont grands et costauds mais on a les armes pour les contrer. Ensuite, il faudra y ajouter la touche technique pour faire la différence. Offensivement, on a les atouts pour l’emporter.

Cette rencontre sera une étape de plus pour rester dans les premières places…
C’est très important si on veut rester en haut du tableau. Il faut à tout prix ne pas perdre. On peut faire un nul ou gagner mais surtout ne pas perdre. On a déjà perdu contre le Mans et on fait match nul contre Paris.
Désormais, il faut récolter des points en championnat pour rester dans la course.

10:25 | Lien permanent