Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 08 février 2007

Le Président répond à VOS questions

La période de mercato terminée, la rubrique du Président de l’OM reprend ses droits sur le site officiel. Cette semaine, Pape Diouf a répondu à vos questions sur Mario Yepes, la vente du club, et sur des actes survenus en marge d’OM-PSG.

Question d’Olivier Méral
Président, au vu de la polémique Cisse/Yepes, Djibril Cissé peut-il être suspendu comme l’avait été Pierre-Alain Frau ?


Je crois qu’il faut bien dissocier les deux cas qui n’ont pas du tout la même connotation. Pierre-Alain Frau, qui n’est pas un garçon habituellement violent, avait commis une faute caractérisée qui lui avait valu non seulement un carton rouge mais aussi la suspension que l’on connaît (deux mois). Dans le cas de Djibril, l’accident est intervenu dans l’action de jeu. Il a fait preuve d’un engagement certes très viril et très rigoureux mais sans intention de blesser. D’ailleurs, l’arbitre de la rencontre (M. Layec) a très clairement affirmé que, même en ayant eu connaissance au moment de la faute de la gravité de la blessure et de l’indisponibilité future de Mario Yepes, il n’aurait pas sorti le carton rouge pour autant. L’arbitre du match en personne est sans doute le meilleur avocat de Djibril Cissé aujourd’hui.
Comme il s’agit de Marseille et de Djibril, la polémique a enflé plus que de raison. Que Djibril ait reçu un carton jaune, cela était tout-à-fait justifié mais assimiler son cas à celui de Frau me parait déplacé.

Question d’André Becle
La Ligue vous a-t-elle fait part de son intention de sanctionner Djibril Cissé ?


Aujourd’hui on parle du cas disciplinaire de Cissé parce que la presse s’en est saisi. Sa faute a déjà été sanctionnée administrativement par un carton jaune. L’arbitre avait la possibilité de revenir a posteriori sur sa décision à la reprise du jeu s’il l’avait jugé mérité, ce qu’il n’a pas fait. Le Président de la Commission de discipline M. Riolacci lui-même a également exclu cette possibilité.

Question de Pascal Berthod
Où en est le processus de vente du club à Jack Kachkar ?


Le processus se poursuit. Il faut savoir qu’entre les deux protagonistes que sont Robert Louis-Dreyfus et Jack Kachkar, l’essentiel a été fait.
RLD avait exigé des garanties très importantes avant d’étudier et de s’engager sur tout processus de vente. Toutes les garanties requises par notre actionnaire ont été apportées sans réserve par Jack Kachkar. Le plus important a donc été fait et les accords majeurs ont été entérinés. Désormais, se déroule ce que l’on appelle une phase de « closing » qui répond aux exigences de la législation française en matière commerciale. Mais, d’ici à la fin février, tout devrait être effectivement signé et le changement de propriétaire officiel. Ce n’est donc qu’une affaire de quelques jours désormais.
 
Question d’Eve Lapinche
Je suis supportrice du PSG et j’ai été choquée par ce qui s’est produit ce week-end avec le bus de notre équipe caillassé ainsi que ceux de nos supporters. Ne trouvez-vous pas cela scandaleux ?


Notre club ne cautionnera jamais de tels actes, ni la violence de quelque manière que ce soit. Et nous déplorons d’autant plus ces actes que nous et nos supporters en avons été très fréquemment les victimes ces dernières années, lors de nos déplacements au Parc des Princes.   
Toutes les conditions de sécurité possibles ainsi que la présence massive de forces de l’ordre ne suffiront malheureusement jamais à empêcher ce type de dérapages très regrettables. Mais, ils ne doivent pas non plus faire oublier que l’essentiel du match s’est déroulé dans des conditions correctes eu égard le contexte habituel entourant les rencontres entre nos deux clubs. J’en ai d’ailleurs parlé avec le Président Cayzac dès son arrivée au stade et lui-même a très honnêtement minimisé l’incident. Minimiser ne veut pas dire occulter mais je pense que nous avons connu par le passé des incidents autrement plus graves.
Ces incidents nous rappellent une fois de plus l’importance de poursuivre le travail de prévention et de pédagogie à destination des supporters dans ce domaine.

08:45 | Lien permanent