Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 06 février 2007

La récompense de Julien Rodriguez

Julien Rodriguez a rejoint lundi Enghien-les-Bains, où l’Equipe de France prépare son match amical contre l’Argentine. Une première sélection pour le défenseur olympien qui vient récompenser un retour très réussi dans l’hexagone. «C’est amplement mérité», commente José Anigo.

Julien Rodriguez venait à peine de rentrer aux vestiaires. Déçu du résultat, le défenseur marseillais allait pourtant terminer sa soirée sur une note positive. Annonce lui était faite que Raymond Domenech avait décidé de faire appel à lui pour France-Argentine. «Ca m’a fait plaisir», commentait-il sobrement quelques minutes plus tard dans le direct d’après-match d’OMtv.
A ses côtés, José Anigo partageait sa satisfaction. «C’est amplement mérité sur les matches qu’il vient d’aligner. Nous n’en tirons aucune gloire mais nous sommes tous très contents pour lui. C’est un garçon modeste et plutôt sous-estimé. Le choix de Raymond Domenech est bon, Julien est quelqu’un de valeur. Non seulement d’un point de vue footballistique, mais aussi humain. Nous sommes tous ravis».
Plus tard Pape Diouf faisait observer qu’il s’agissait d’un «beau succès pour Julien comme pour José» : «José a mis tout le poids de son entêtement dans la balance pour le faire venir à Marseille et Julien sa volonté de nous rejoindre».
Une première sélection, à 28 ans, rendue nécessaire pour les Bleus pour « pallier tout forfait avant d’affronter l’Argentine », selon les termes du communiqué de la Fédération française.
Lundi, Julien Rodriguez a ainsi rejoint l’Equipe de France dans la matinée, à Enghien-les Bains où elle prépare son match amical de mercredi. Il est arrivé au rassemblement en compagnie de Franck Ribéry. «Sa sélection est une très bonne nouvelle», a confié le milieu olympien sur OMtv. «C’est quelqu’un qui nous fait beaucoup de bien depuis son arrivée à l’OM. On a besoin de joueurs comme lui. Il aime combattre, il aime les duels, il est fort dans le jeu aérien et il sait canaliser le jeu aussi», détaille Franck Ribéry.
L’OM peut ainsi se targuer de compter trois Olympiens en bleu pour ce match événement contre les Argentins au Stade de France. «Cela fait longtemps que cela ne nous était plus arrivé !», souligne José Anigo.

Julien Rodriguez : «C’est un peu à l’OM que je dois ma sélection»

«Ca ne m’était jamais arrivé. Je n’ai jamais été sur une liste préliminaire», a déclaré Julien Rodriguez, à La Provence.
«Il y a beaucoup de gars plus jeunes que moi dans l’axe, mais ils sont blessés. A bientôt 29 ans, je ne pensais plus à l’Equipe de France ; en Ecosse, je me suis un peu perdu, mais à Marseille, j’ai fait prendre conscience au sélectionneur qu’il pouvait compter sur moi. En fait tout se passe bien à Marseille depuis un mois et c’est un peu à l’OM que je dois ma sélection», a-t-il souligné.
«Même si je ne joue pas, je pourrai dire à mes enfants que je suis allé en sélection un jour. Mais ce n’est pas une fin en soi. Je vais essayer de m’imposer et de connaître le plus haut niveau».

14:05 | Lien permanent