Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 29 janvier 2007

A l'heure des grandes retrouvailles

Plus d'un mois après OM-Saint-Etienne, les Olympiens vont retrouver leur public au Vélodrome mercredi face à Lyon. Des retrouvailles qu'ils attendent avec impatience pour ce choc de coupe de France.

Quarante jours exactement sans match au Vélodrome, ça commence à faire long. Déjà que la trêve hivernale paraît souvent interminable, les mordus de l’OM ont fait face cette année à un tirage au sort de coupe de France retors - avec 2 matches à l’extérieur - et un huis clos imposé face à Auxerre. Mais tout va reprendre son cours normal pour les supporters marseillais et de quelle manière avec deux rendez classieux face à Lyon mercredi et contre le PSG dimanche. 2007 démarre tardivement pour le public marseillais mais il démarre fort et les olympiens en trépignent d’impatience. «Ca nous a beaucoup manqué. Plus d’un mois, cinq semaines sans jouer au Vélodrome devant notre public, ça fait beaucoup. Il y a eu ce match à huis clos très spécial où on a bien vu la différence qu’il pouvait y avoir quand ils sont là et quand ils ne sont pas là» souligne Lorik Cana.  

Car, de l’avis général du groupe olympien, la rencontre à huis clos face à Auxerre, bien que victorieuse, était tout sauf amusante à jouer. «Ca n’avait pas le parfum d’un match, on aurait dit un entraînement de veille de match, le public nous a manqué» expliquait ainsi Samir Nasri au lendemain du match. L’OM a gagné sans son public mais cela aura été sans réelle saveur. Alors quel peut être l’apport du public au moment de recevoir Lyon ? «Très important, tranche tout de suite Albert Emon, ils sont conscients que l’OM et les joueurs font le maximum et portent bien le maillot marseillais devant la scène. Nos supporters seront un renfort supplémentaire. Ca, c’est sur.»
              
A deux jours des grandes retrouvailles, supporters comme joueurs n’ont donc plus qu’une envie : que la sono du Vélodromeretentisse, que les tifos soient de sortie et surtout que l’OM prenne sa revanche sur le match de championnat contre Lyon en octobre. «On a envie de faire quelque chose de bien pour nous mais aussi pour les supporters. Ca fait un moment qu’on ne les a pas vus. Il est certain que ça va faire du bien de les avoir à nos côtés» lance Franck Ribéry. «On espère leur faire plaisir en gagnant et en allant loin dans cette compétition qui nous tient tous à cœur» conclut Lorik Cana.

17:22 | Lien permanent