Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 17 janvier 2007

Interview exclusive de Jean-Pierre Foucault

Jean-Pierre Foucault, président de l’OM Association qui gère la formation et les amateurs, a rencontré mercredi Jack Kachkar à Paris. Notre interview exclusive à l'issue de cette entrevue.

Vous avez rencontré aujourd’hui Jack Kachkar, comment s’est passée cette entrevue ?
C’est une conversation qui a duré à peu près une heure. Il m’a répété ce qu’il avait assuré au Maire de Marseille, c'est-à-dire que l’OM s’appellerait toujours l’OM, qu’il aurait toujours les couleurs blanche et bleue, qu’il continuerait d’évoluer au stade Vélodrome. Et, quatrième point, que notre centre de formation comme nous l’avions imaginé ces derniers mois serait construit comme convenu.
En outre, il m’a demandé de l’accompagner, si possible avec le Maire de Marseille, le 17 février pour OM-Nantes. Ce serait son premier match au stade Vélodrome. Il m’a également dit que le lundi 29 il assisterait au conseil d’administration de l’association.

Quelle est votre première impression ?
Bonne. J’ai rencontré un homme qui semblait préoccupé par l’attachement qu’allaient lui apporter dans l’avenir les Marseillaises et les Marseillais. Attentif à ne pas rater son entrée dans l’Olympique de Marseille, et surtout profondément déterminé à ce que le club aille dans sommets des classements français et européens. C’est très ambitieux. Vous allez peut-être me dire que ce ne sont que des discours mais je ne l’ai pas senti ainsi. J’ai senti un homme déterminé, un homme déjà amoureux de l’Olympique de Marseille, me parlant de Basile Boli et d’autres à l’époque où il les avait vu jouer. J’ai été rassuré par le fait qu’il soit respectueux du club, des supporters et du personnel de l’OM.

Vous avez abordé le thème de la formation. L’avez-vous senti sensible à ce sujet ?
Il m’a dit que c’était essentiel à ses yeux. Il était d’accord quand je lui ai dit que les amateurs formaient le tissu social d’un club, et il était parfaitement au courant de la situation de l’OM et de son centre de formation.

Avez-vous également évoqué la question de la convention liant la SASP à l’association ?
Bien-sûr. Il est parfaitement au courant de tout. Je pense que ce sera la continuité qui sera assurée. A l’issue de cette conversation, je ne suis absolument pas inquiet sur le sujet. Je ne peux que lui souhaiter bonne chance.

Vous a-t-il fait part d’une intention de s’entourer d’investisseurs ?
Non. C’est hors de mon domaine de compétence. Ce qui m’intéressait c’était de poursuivre la mission que m'a confiée le Maire c'est-à-dire d’assumer avec Jacky Pol et Robert Nazarétian la formation et les amateurs. Et Jack Kachkar m’a donné les garanties à ce sujet.

15:47 | Lien permanent