Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 07 janvier 2007

Cissé accusé par une jeune femme...


Suite à leur liaison orageuse, une jeune femme a porté plainte à deux reprises pour menaces et coups contre Djibril CisséFrance3 Méditerranée ce samedi soir. ! C'est ce que révèle l'édition du 19/20 de

La jeune femme de 34 ans, intermittente du spectacle, aurait rencontré Djibril sur le tournage d’un film à Marseille et aurait eu une relation avec le nouveau buteur de l’OM pendant quatre mois. Le 21 décembre dernier, elle a porté plainte une première fois pour menaces et injures au téléphone.

Sous couvert de l’anonymat, la jeune femme témoigne : "On s’est disputé et il a commencé à m’insulter, à me menacer demedium_2854.jpg mort… Ses potes me téléphonaient dans la nuit pour me menacer et j’ai donc décidé d’aller porter plainte."

Le 2 janvier dernier, en plein centre ville de Marseille, la jeune femme aurait cette fois été agressée physiquement par le joueur de l’OM devant témoins. Elle a maintenant pris un avocat et a de nouveau porté plainte pour coups et blessures ayant entraîné une incapacité de travail de deux jours… "Djibril, c’est un type très très nerveux, très agressif. Pour un oui, pou un non, il insulte et ne sait parler qu’avec les coups. Il est quand même dangereux", renchérit la jeune femme.

L’avocat de la plaignante avoue même que s’il devait déposer une plainte avec constitution de partie civile, les coups et blessures seraient visés en priorité. Les faits relatés sur le procès verbaux sont surtout passibles de la correctionnelle et le parquet de Marseille devrait rapidement faire savoir s’il compte donner une suite à cette histoire de mœurs.

Le reportage télévisé se conclut en précisant que ni le joueur ni la direction du club n’ont voulu réagir mais il est clair que l’OM et Cissé se seraient bien passés d’une nouvelle affaire, qui est toutefois à mettre au conditionnel, la présomption d'innocence étant le principe judicaire appliqué en France.

10:13 | Lien permanent