Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 24 décembre 2006

Thomas Deruda se défend…

Dans une longue interview accordée au quotidien La Provence, Thomas Deruda a officiellement déclaré qu’il retournerait à Libourne après la trêve afin de s’aguerrir. 
 
Touché par de nombreuses critiques et surtout les sifflets du Vélodrome, le jeune marseillais avoue notamment ne pas comprendre comment le public a pu "réagir ainsi à l’encontre d’un jeune formé au club et natif de Marseille, le tout sur la simple base de la calomnie."

Ce qu’on reproche en effet principalement à Thomas, c’est que son père (que l’on dit être proche du « milieu ») ait fait pression sur Jean Fernandez l’an passé pour le faire jouer… certains murmurant même que ce serait une des causes du départ de l’ex-entraîneur marseillais de l’OM. "Tout ça est faux. Mon père n’a jamais causé de tort à Jean Fernandez et n’est pas non plus celui que l’on décrit […] J’ai toujours eu d’excellents rapports avec M. Fernandez et il y a quatre mois, nous avons même déjeuné tous les deux à Marseille."

Si Thomas était revenu à Marseille précipitamment, ce n’était pas non plus à cause d’un différend avec Didier Tholot (l’entraîneur de Libourne) comme cela a été dit à l’époque. Le jeune marseillais avait tout simplement envie de rejoindre les siens… "La campagne de presse était telle à ce moment là que je n’ai pas pu bénéficier des meilleures conditions psychologiques pour m’y imposer." Ayant toujours la confiance de Tholot, Thomas va donc retourner à Libourne et on espère pour lui que cela sera la fin de la galère car cette histoire a, avouons le, assez duré.

La triste phrase conclusive de Deruda est cruelle et en dit long sur son état d’esprit aujourd’hui : "j’ai le détestable sentiment qu’à Marseille, les Marseillais n’ont pas le droit de réussir."

12:26 | Lien permanent