Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 13 décembre 2006

A Nancy avec le même état d’esprit

Dans le succès acquis face à Monaco, les Olympiens ont trouvé des éléments de référence que ce soit sur le plan du jeu comme au niveau de l’état d’esprit. Une performance à réitérer contre Nancy.

Depuis la seconde période contre Troyes, l’Olympique de Marseille a repris sa marche en avant. Le discours musclé d’Albert Emon à la mi-temps au stade de l’Aube a déclenché une prise de conscience collective. Ce nouvel élan s’est tout d’abord concrétisé par l’égalisation à Troyes puis par un match sérieux à Sochaux «où l’on méritait mieux» soulignait dimanche Mickaël Pagis. En effet, malgré la défaite à Bonal, les Olympiens ont fait preuve de solidarité, d’abnégation et de persévérance.
Des qualités qui se sont retrouvées sur la pelouse du stade Vélodrome face à l’AS Monaco.
Contre le club de la Principauté, les Marseillais ont réalisé une entame de match royale. Asphyxiés, les hommes de Laurent Banide n’ont pas pu développer leur jeu. Les Olympiens pressaient, récupéraient très haut le ballon et se présentaient donc rapidement face aux buts adverses. «Le début de match a été parfait dans l’état d’esprit et dans l’investissement de chacun», note Habibe Beye. «C’est ce qui a fait la différence. Quand tout cela est réuni, on devient une équipe très intéressante à voir jouer. Cela empêche également l’adversaire de s’exprimer. Contre Monaco, on a mis une grosse pression dès le coup d’envoi, ils n’ont pas pu développer leur jeu et on a mis en place le notre. A 1-1, on a eu le mental nécessaire pour remettre la pression et marquer à nouveau».

Avec les trois points de la victoire en poche, l’OM a regagné deux places au championnat et aborde donc dans les meilleures conditions le prochain déplacement à Nancy. «Il faut y aller avec la même générosité et les mêmes vertus affichées samedi dernier au Vélodrome», encourage le capitaine phocéen. «On a montré du caractère pour arracher la victoire. Il faut se servir de cela pour gagner à Nancy. C’est un concurrent direct pour les places qualificatives pour la Ligue des Champions et il faudra afficher le même état d’esprit que contre Monaco. Il faut garder ce match comme une référence car les deux derniers mois ont été compliqués pour nous».
Dans son enceinte de Marcel-Picot, la formation lorraine compte sept victoires, un nul et une seule défaite. «Il y a quelque chose qui se passe dans cette formation, c’est difficile de rencontrer une telle équipe. L’ambition est de ramener six points des deux derniers matchs. On est obligé de partir sur cet objectif…» lance l’entraîneur marseillais.

Les ambitions olympiennes sont clairement affichées. Les joueurs marseillais se sont fixés des objectifs élevés pour coller au sommet du classement et ainsi entamer l’année 2007 sous les meilleurs auspices.

12:02 | Lien permanent | Tags : om