Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 10 décembre 2006

Réactions d'après match


Samir Nasri, forfait face à Monaco, est revenu sur la prestation de ses coéquipiers. Il estime que Monaco pendant 25 minutes n'a pas dépassé le centre en première période, "il faut continuer dans cette voie-là" explique le jeune milieu de terrain olympien. "On avait une réelle envie de bien faire et surtout de nous racheter après la contre-performance à Sochaux". L'OM réalise en effet une belle opération sur le plan comptable comme le souligne Nasri qui va mieux après son angine : "La santé va mieux, le mollet aussi, donc j'espère reprendre l'entraînement en début de semaine."

Albert Emon estime que son équipe été très conquérante et disciplinée. "On a mis de l'aggréssivité dans le bon sens du terme en récupérant les ballons assez haut." Le but de Pagis a récompensé les efforts marseillais : "mener 1-0 à la mi-temps était mérité" indique Emon. En seconde période, l'OM a aussi fait "une mi-temps de qualité". Même s'il est dommage de prendre un but sur une erreur défensive, Emon a apprécié la révolte qui a suivi. "Avec cet état d'esprit, l'OM est très difficile à battre". Concernant Cissé, le coach olympien explique que l'attaquant marseillais a trouvé ses marques. "Il est bien dans son corps et physiquement il a très bien travaillé. Djibril est là et bien là !"
 Pape Diouf estime que le résultat est satisfaisant : "Dans ce championnat il est bon de ne pas se laisser décrocher et de faire ce genre de résultat dans les moments cruciaux." A 5 points de Lens, l'OM n'est pas très loin des places d'honneur juge Diouf. "On a eu un peu de doute sur le but de Monaco. Nous avons su reprendre le dessus. Je me réjouie que ce soit Djibril Cissé qui ait donné ce but décisif." Pour le président, l'OM a fait preuve d'une haine de la défaite, un peu comme Lyon.

Habib Beye, l'OM a fait un match plein. "Il faut continuer dans cette voie" estime Beye. "On avait envie de mettre beaucoup de pression sur l'adversaire d'entrée de jeu." Gagner les duels était une des consignes principales d'Albert Emon. Pour le Sénégalais ces trois points sont capitaux : "Il faut réussir un bon sprint jusqu'à la trêve car après il faudra être là pour le sprint final." Blessé il y a quelques temps, cela va mieux pour le capitaine de l'OM. Cela lui permet de mieux travailler à l'image de sa prestation très réussie.

09:20 | Lien permanent | Tags : om