Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 05 décembre 2006

Cissé sans « précipitation »

Le président de l'OM Pape Diouf a déclaré, lundi soir sur L'Equipe TV, que le retour de Djibril Cissé à la compétition ne serait pas «précipité».

 

L'ex-attaquant auxerrois a repris l'entraînement cette semaine. Il est susceptible de jouer en amical mardi contre Istres et rencontrera le chirurgien qui l'a opéré jeudi pour obtenir un feu vert définitif. Interrogé sur la possibilité de voir Cissé retenu contre Monaco, samedi, Pape Diouf a répondu que «cela relevait des attributions de l'entraîneur», ajoutant, «on ne précipitera pas le mouvement tant qu'on n'aura pas la certitude que Djibril peut revenir au plus haut niveau».

 «Djibril est médicalement guéri, a développé Pape Diouf. S'il s'agissait de M. Tout-le-monde, on ne parlerait plus de sa blessure. Mais à ce niveau de compétition, qui requiert une telle exigence, il est bon de prendre toutes les précautions. Cependant Djibril à 60 ou 70% de ses moyens peut nous apporter quelque chose.» Interrogé sur l'opportunité de recruter au mercato, le patron marseillais a répondu : «Si j'ai Pagis, Cissé et Ribéry en pleine forme, il sera réussi, le mercato», en référence aux trois attaquants absents à Sochaux dimanche (défaite 1-0). «Quand on a ces joueurs sur la touche, il y a matière à regretter le terrain perdu (depuis sept matches) mais aussi à espérer.»

Toujours au sujet d'éventuels renforts, Pape Diouf a démenti l'idée que son club était à la recherche d'un latéral gauche et d'un défenseur central. «Taiwo, depuis trois ou quatre matches, évolue à une niveau qui ne nous conduit pas à rechercher un arrière gauche. Civelli n'est pas Baresi, je suis le premier à le dire, mais il peut y avoir une unité collective qui fait qu'une défense présente des garanties. Si demain je peux avoir Abidal, Gallas... (Interrompu). Yepes ? Peut-être pas, même s'il reste un bon joueur. Notre défense alignée à Sochaux n'avait perdu qu'un seul match avant dimanche, à Nantes (Beye, Zubar, Civelli, Taiwo). Et notre dégringolade a commencé quand cette défense a été disloquée.»

08:22 | Lien permanent | Tags : om