Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 24 novembre 2006

L'OM à Troyes pour confirmer

L’OM dispute samedi après-midi à Troyes le premier de ses deux matches consécutifs hors de ses bases. Une semaine après Valenciennes, le mot d’ordre est de confirmer. Coup d’envoi à 17h10.

TROYES-OM
Ligue 1 - 15e journée
Samedi 25/11 à 17h10 - Stade de l'Aube
En direct sur Canal+ et en différé sur OMtv à partir de minuit

Après avoir essuyé une série de défaites, l’OM espère contre Valenciennes en avoir initié une autre, de victoires. Pour la confiance, et le classement. «Le mot d’ordre c’est confirmer. Nous devons confirmer notre succès de dimanche dernier», synthétise Mickaël Pagis. «Nous devrons avoir le même état d’esprit, et davantage de qualité de jeu», complète Habib Beye. «On a eu un grand Carrasso face à Valenciennes. Il nous faudra concéder moins d’occasions à l’avenir, même si nous n’oublions pas dans quelle situation nous étions. On était dans une période de doute, ce qui explique qu’on était moins lucide. Plus on va retrouver de la sérénité dans le jeu, plus on va prendre des points, plus on va remporter des matches. La confiance reviendra à tous les niveaux. Et nous aurons plus de facilité à défendre, comme auparavant».
«Valenciennes, c’était un petit peu le match de la peur», confirme Albert Emon. «Mes joueurs ont répondu présent à ça. Et cela me fait très plaisir».

Deux déplacements consécutifs

Avant d’accueillir Monaco, le 9 décembre, les Olympiens se produiront donc deux fois consécutivement loin de leur « maison » du boulevard Michelet. Troyes puis Sochaux, mais sans que le besoin d'établir un tableau de marche ne soit vraiment pertinent. «Prenons tous les points possibles», résume en effet Albert Emon.
«Si nous gagnons dans un premier temps samedi, nous chercherons aussi à nous imposer ensuite à Bonal. Donc ce n’est pas utile de se fixer un objectif groupé», précise Habib Beye. «On ne pense qu’à Troyes, parce que la meilleure des façons de préparer Sochaux c’est de l’emporter dans l’Aube».

Une formation troyenne en difficulté

En déplacement sur la pelouse du 19e de Ligue 1, l’équipe marseillaise se retrouve dans une posture similaire à celle qu’elle avait connue à la fin septembre à l’heure de se rendre à Nantes. Un piège ? «Pas forcément, mais en tout cas un match difficile. Comme ils sont mal en point et qu’ils affrontent l’OM, les Troyens vont mettre beaucoup d’énergie et de volonté dans la partie. Il faudra être prêt à répondre à un combat physique», répond le capitaine marseillais.
En outre, la formation de Jean-Marc Furlan est réputée joueuse. «Elle a de la qualité dans le jeu. La réussite la fuit un peu, il s’agira que cela continue encore un peu…», formule l’entraîneur phocéen. On l'espère avec lui.

Attention à l’horaire !
Pour rappel, le coup d’envoi sera donné à 17h10 (et non 17h15 comme prévu initialement)

20:25 | Lien permanent | Tags : om